Voyage

Attractions sur

Pin
Send
Share
Send


Le site contient les sites touristiques de Bornéo (Kalimantan) - photos, descriptions et conseils de voyage. La liste est basée sur des guides populaires et est présentée par type, nom et classement. Vous trouverez ici les réponses aux questions suivantes: que voir Bornéo (Kalimantan), où aller et où sont les lieux populaires et intéressants de Bornéo (Kalimantan).

Îles de la tortue

Les îles de tortues (Selingaan, Bakkungaan, Kechil et Gulisaan) sont situées sur la côte nord-est de Sabah. De Sandakan, ils peuvent être atteints en 2-3 heures. C'est ici, dans les eaux côtières, que l'on trouve en abondance les célèbres tortues vertes et à dos bossu qui vont toute l'année sur les plages désertes des îles pour y pondre leurs œufs.

Voici la grotte de Gomatong, connue pour son énorme groupe de nids d'oiseaux.

Une eau transparente et des plages immaculées propres appellent ici de véritables admirateurs de la nature immaculée.

Kinabalu National Park

Kinabalu est un parc national situé sur l'île de Sabah. Sur son territoire se trouve l'une des plus hautes montagnes de Malaisie, en l'honneur de laquelle le parc a été nommé en son honneur. De nombreuses légendes sont associées à cette montagne: on croit que les esprits y vivent.

Et au pied de la montagne s'étendait la plus ancienne jungle. Ce sont des forêts tropicales denses à feuilles persistantes, où des plantes intéressantes se trouvent à chaque étape. Ici, par exemple, plus de 1000 espèces de belles orchidées poussent, mais aussi des fleurs carnivores et la fleur la plus grande et la plus inhabituelle au monde - la rafflesia, qui atteint un mètre de diamètre et se nourrit d'insectes. La plupart des plantes locales sont endémiques, c'est-à-dire qu'elles ne peuvent être trouvées que dans ces endroits. Et parmi la faune, vous pouvez voir différents singes, le cerf et l'ours malaisien.

Sur le territoire du parc, le complexe de santé naturel Poring Hot Springs a été spécialement ouvert pour les touristes, où les visiteurs du parc peuvent profiter et se détendre dans les sources thermales.

Et quelles vues de Bornéo (Kalimantan) avez-vous aimé? A côté de la zone photo, il y a des icônes en cliquant sur lesquelles vous pouvez évaluer tel ou tel endroit.

Cathédrale sacrée coeur

La cathédrale du Sacré-Cœur est un temple de l'archidiocèse catholique d'un endroit merveilleux appelé Kota Kinabalu.

La construction a pris la place de la construction, qui a été érigée en 1953. En raison de dommages irréparables, il a été décidé de reconstruire intégralement l’ancien bâtiment, car il ne s’agissait pas d’une valeur archéologique ou historique de la ville. Par conséquent, la préservation de l'ancien bâtiment n'avait même pas de signification esthétique.

Le bâtiment actuel de la cathédrale du Sacré-Cœur impressionne par sa beauté et son goût esthétique. La grâce du clocher, dont la hauteur est d'environ 40 mètres, impressionne également par sa beauté.

En mode photo, vous pouvez visualiser les sites touristiques de Bornéo (Kalimantan) uniquement à l'aide de photographies.

Parc national de bako

En 1957, sur l’île de Bornéo, le parc national de Bako a été créé. Sa superficie est de plus de 10 kilomètres carrés, alors que c'est l'un des plus petits parcs de l'état du Sarawak. Le territoire du parc regorge de faune, de cascades et de ruisseaux, d’une jungle mystérieuse, de plages et de routes pour des excursions passionnantes. C'est tellement beau et fascinant que Bako est devenu l'un des parcs les plus attrayants de l'île.

Presque tous les types de plantes que vous pouvez rencontrer sur l'île de Bornéo sont présents dans ce petit parc. Il abrite 25 types de plantes et jusqu'à sept écosystèmes qui attirent l'attention.

Il y a aussi une faune étendue. Vous pouvez rencontrer des singes et des écureuils, des lézards et des loutres mignonnes. En outre, dans le parc, vous pouvez voir diverses espèces d'oiseaux qui émerveillent par leurs couleurs vives.

Sources de Poring

Les sources chaudes de Poring, situées à 40 km du parc Kinabalu, sont considérées comme des sources de guérison, très prisées des habitants et des touristes. Les routes sur le chemin des sources sont tout simplement magnifiques: des montagnes boisées s’élèvent au-dessus de l’asphalte.

Dans les sources, l’eau n’est pas simplement chaude, c’est de l’eau bouillante, qui doit être diluée avec de l’eau froide pour que vous puissiez vous asseoir dans les sources. Pour ce faire, l’eau des sources est collectée dans de petites baignoires. L'eau sent le soufre et a un effet nettoyant. Les arbres verts et les kiosques autour créent une atmosphère relaxante et relaxante.

À côté des bains se trouve une piscine d’eau glacée, qui crée un très bon contraste. L'entrée pour les étrangers coûte trois fois plus cher que l'entrée pour les locaux, mais visiter les sources en vaut la peine. Sur le territoire des sources, il y a des toilettes et des cabines pour le confort des touristes.

L'île de Berhala

L'île Berhala est une petite île forestière située dans l'est de la Malaisie. Sur l'île, vous pouvez voir de nombreux oiseaux de proie.

La meilleure période pour visiter est d'avril à août. Les visiteurs viennent ici pour plonger dans les récifs coralliens, faire du ski nautique. L'emplacement est également idéal pour les pique-niques et la natation. De superbes photos peuvent être prises depuis le phare au point culminant de l'île.

Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, l'île était utilisée comme station de quarantaine pour les travailleurs de Chine et des Philippines et abritait également une colonie de lépreux.

Kota Kinabalu Airport

Kota Kinabalu est un aéroport commercial international situé à 8 kilomètres du centre de Kota Kinabalu en Malaisie. C'est la deuxième du camp après l'aéroport de Kuala Lumpur en termes de flux de passagers. Le nouveau terminal de l'aéroport comprend 64 comptoirs d'enregistrement pour les vols internationaux et domestiques, ainsi que 17 parcs de stationnement pour avions gros porteurs. Il permet de desservir environ 3200 passagers par heure.

À la mi-2005, le gouvernement malaisien a affecté 1,5 milliard de ringgits malaisiens à la rénovation et à l’extension des infrastructures de l’aéroport de Kota Kinabalu. Ce projet prévoyait une augmentation de la longueur de la piste jusqu'à 3 780 mètres, ainsi que l'élargissement de la zone d'exploitation du terminal à 87 000 mètres carrés. Après l'achèvement des travaux de construction, l'aéroport a pu desservir quatre avions Airbus A330, Boeing 747, Boeing 737 et Foker 50.

Aujourd'hui, l'aéroport de Kota Kinabalu est certifié pour desservir Airbus A380, le plus grand paquebot du monde, et son débit est de 11 millions de passagers par an.

Êtes-vous curieux de savoir si vous connaissez bien les sites touristiques de Bornéo (Kalimantan)?

Plage de Tanjung Aru

Tanjung Aru est une plage située à environ 6 kilomètres de Kota Kinabalu. La plage est une destination de vacances populaire pour les habitants et les touristes. La plage est divisée en trois parties.

La première plage - il n’ya pas si longtemps, un hôtel chic a été construit avec toutes les commodités et restaurants, salons, centres de spa. Ici, vous pouvez simplement vous reposer.

La deuxième plage - ici vous pouvez voir la patinoire et les restaurants sans prétention, cette plage est relativement calme et calme par rapport à la première.

La troisième plage est un endroit très calme et romantique, propice à des vacances reposantes et relaxantes. C’est juste des couchers de soleil incroyables. En outre, cet endroit a été choisi par les pêcheurs, car de nombreux poissons y vivent et qu’il n’ya pas de bruit inutile.

Les attractions les plus populaires de Bornéo (Kalimantan) avec des descriptions et des photographies pour tous les goûts. Choisissez les meilleurs endroits pour visiter les lieux célèbres de Bornéo (Kalimantan) sur notre site Web.

Parc national de Gunung Mulu (Taman Negara Gunung Mulu)

Le parc national de Gunung Mulu (Taman Negara Gunung Mulu) est situé dans l'État de Sarawak, sur l'île de Bornéo, à la frontière avec le Brunei. Le parc, nommé d'après le mont Mulu (Gunung Mulu, 2337 m d'altitude), est célèbre pour son sol inhabituel et ses formations karstiques souterraines. Voici un système de grottes avec. lire plus

Parc national des îles de la Tortue

Le parc national des îles de la Tortue ou Pulau Pena sont situés à 40 kilomètres au nord de la ville de Sandakan, Sabah. Le parc couvre une superficie de 17,4 kilomètres carrés et comprend trois îles: Selingaan, Bakkungaan Kesil et Gulisaan, ainsi que des récifs coralliens et des zones aquatiques. lire plus

Parc national de Maloudam

Le parc national Maloudam est situé dans la région de Sri Aman sur l'île de Bornéo. Il est presque complètement occupé par les forêts qui poussent dans les tourbières. Ces forêts représentent près de 10% de la superficie de l'état du Sarawak et étaient, jusqu'à récemment, activement utilisées pour la fabrication de bois d'œuvre et la création. lire plus

Sabah State

Sabah est le deuxième plus grand État de Malaisie, avec une superficie de 74 500 mètres carrés. km Sabah est l'un des deux États situés sur la célèbre île de Bornéo. C'est un véritable paradis de la faune, il y a des jungles impénétrables de la forêt tropicale, ils font partie de l'état. lire plus

Parc national de crocker range

Le parc national Crocker Range a été fondé en 1984 sur le territoire de la réserve existante. Le parc occupe la chaîne de montagnes Croker qui s'étend du nord au sud (1200-1800 m d'altitude) dans l'état de Sabah, dans l'est de la Malaisie, sur l'île de Bornéo, qui sépare la plaine côtière occidentale de. lire plus

Parc national des collines de Tawau

Le parc national des collines de Tawau a été créé en 1979 pour protéger le bassin versant situé près de la ville de Tawau, dans le Sabah. Le parc est situé à 24 kilomètres de Tawau, sa superficie est de 279, 72 mètres carrés. km couvert par des forêts de diptérocarpes entourées de plantations de palmiers et de cacaoyers. À Tawau. lire plus

Bornéo (Kalimantan) est la troisième plus grande île de la planète avec une faune et une flore étonnantes. Ses forêts tropicales ont environ 130 millions d'années. L'île appartient à trois pays, dont la plus grande partie est l'Indonésie. La Malaisie n’est que de 26%.

L'île est réputée non seulement pour ses attraits naturels, mais également pour ses vastes gisements d'or noir et de diamants. La nature vierge de l'île est particulièrement attrayante pour les touristes.

Le climat de l'île est diversifié. Au Sarawak, c'est étouffant et étouffant. Les indicateurs de température sont +25 +32. La région du plateau Kelabit est visiblement plus fraîche. Mais le climat équatorial prévaut dans toute l'île.

Les excursions au musée ethnographique, aux grottes préhistoriques de Niah, à la ferme aux crocodiles, etc. sont populaires.Les parcs nationaux de Mulu et de Bako présenteront une flore et une faune uniques au regard d’un touriste.

Le mont Kinabalu (altitude supérieure à 4000 m) est le représentant le plus lumineux des attractions naturelles. De son sommet s'ouvrent des paysages pittoresques de la nature intacte de l'île de Bornéo.

Bornéo (Kalimantan)

Île de Bornéo ou Kalimantan situé en Asie du Sud-Est et est considéré comme le troisième plus grand au monde. Il couvre une superficie de 743,33 milliers de km², soit davantage que la superficie des États voisins - le Myanmar ou la Thaïlande. Presque toute l'île est recouverte d'une jungle avec une chaîne de montagnes au milieu. Relativement peu de touristes sont amenés à Bornéo - le climat difficile, les distances énormes et la rareté du trafic local ont fait leur travail. Ceux qui ne craignent pas les difficultés attendent de véritables aventures: les fameuses tribus de «chasseurs de primes», la jungle humide traversée par des lits de rivières et les centres de réhabilitation des orangs-outans.

Faits saillants

Trois pays se divisent entre Bornéo: l’Indonésie (73%) au sud, la Malaisie (26%) et le Brunei (moins de 1%) au nord. Kalimantan est le nom indonésien de l'île et les Malais préfèrent l'appeler Bornéo, et c'est ainsi qu'elle est connue dans le monde. L'île est baignée par les mers chaudes - la Chine méridionale, Sulawesi, Sulu, Yavan, ainsi que les détroits de Karimat et de Makassar. Le climat équatorial y règne, des plantes et des animaux uniques vivent.

Les Européens ont appris l'existence de Bornéo en 1521, grâce à l'expédition du tour du monde de Fernand Magellan. Actuellement, des représentants de 300 groupes ethniques vivant dans différentes langues vivent sur l’île. Les peuples autochtones des îles s'appellent les Dayaks. Traduit du malais, «dayak» est un païen, c'est-à-dire qui professe de l'animisme. Ils sont considérés comme les descendants des Australonésiens venus d'Asie il y a environ 3 000 ans. Les bâtiments typiques de Dayak sont des maisons longues.

L’économie de l’île de Bornéo repose sur l’extraction de pétrole, de diamants et de bois d’œuvre. Le tourisme apporte également des revenus importants aux résidents locaux. La plupart des voyageurs viennent à Bornéo pour des vacances à la plage et la plongée, et la grande majorité des touristes séjournent dans la partie malaisienne de l'île, dans les États de Sabah et de Sarawak.

Les stations balnéaires de Bornéo accueillent des clients toute l’année, bien qu’il y ait peu de visiteurs dans les hôtels pendant la mousson. Les habitants de l'île étant des représentants de différentes cultures, la cuisine locale a pleinement assimilé leurs traditions culinaires. Pour vous détendre à Bornéo, vous pourrez goûter à la cuisine thaïlandaise, chinoise, indonésienne et à d’autres cuisines du monde.

Cuisine de l'île Rivière dans une forêt tropicale Plongée à Bornéo

Nom d'origine

L'île est connue sous plusieurs noms. En anglais et internationalement, il s'appelle Bornéo. Ce mot vient du nom du sultanat de Brunei, dans lequel les navires de F. Magellan ont jeté l'ancre, puis l'expédition l'a étendu à toute l'île sous la forme de "Bornéo". Il est également possible que ce mot soit dérivé du sanscrit «Váruṇa» qui signifie «océan» ou du mythologique Varuna - le dieu de l'océan dans l'hindouisme.

Les Indonésiens, quant à eux, appellent l'île "Kalimantan", et ce mot a plusieurs versions d'origine. Selon l'un d'entre eux, il vient de «Kalamanthana», qui se traduit du sanscrit en «île de temps brûlant». Selon la théorie la plus répandue, "Kalimantan" a été transformé du nom de la tribu locale des Clémentans. Il existe d’autres belles options de traduction: «mango land» et «diamond river».

Caractéristiques climatiques

L'île de Bornéo se situe dans la zone climatique équatoriale. Ici, il fait chaud et chaud toute l'année. La température moyenne de l'air varie de + 27 ° C à + 32 ° C, et il n'y a que dans la région du plateau montagneux de Kelabit qu'il fait plus frais.

La côte de l'île par temps clair

Il fait humide à Bornéo car il pleut beaucoup. Des précipitations annuelles de 2 000 à 3 000 mm tombent chaque année dans les basses terres de l'île, et jusqu'à 5 000 mm dans les hautes terres. Cependant, les pluies tropicales ennuient rarement les touristes. En règle générale, ils y vont de nuit, sans affecter le programme d'excursions et de vacances à la plage. La principale période de mousson à Bornéo commence en novembre et se termine à la fin du mois de février. Dans l'État de Sabah en Malaisie, la saison des pluies dure jusqu'à la mi-mars. La deuxième saison des pluies, plus courte, a lieu en octobre-novembre.

Groupe touristique dans la forêt tropicale. Jungle après la pluie. Brouillard du matin dans la forêt tropicale.

Nature du Bornéo

L'île couvre de nombreuses montagnes, dont la hauteur moyenne varie entre 1000 et 2000 mètres. Au nord-est de Bornéo se trouve le plus haut sommet de l'île, Kinabalu, culminant à 4095 m.

Un climat chaud merveilleux rend toute l'île abondante dans une végétation tropicale luxuriante. La majeure partie de Bornéo est recouverte d'une jungle dense, considérée comme la plus ancienne forêt tropicale de la planète. Dans certains endroits, ils sont impraticables et ne font donc pas l'objet d'une enquête. Les biologistes sont convaincus qu'il existe encore des plantes et des animaux inconnus dans certaines régions de l'île. Leur exactitude est chaque année confirmée par les expéditions de scientifiques de différents pays qui parviennent à découvrir de plus en plus de nouvelles espèces.

De nombreuses orchidées inhabituelles poussent dans les forêts de Bornéo. La plus grande plante à fleurs au monde est la tombola d’Arnold, ainsi que les fleurs de prédateurs - les népenthes, dont le menu comprend des insectes et même des petits oiseaux.Dans la jungle, vous pouvez trouver des orangs-outans, des gibbons, une espèce de singe endémique - nosach, ainsi que des éléphants, des rhinocéros, des léopards et des renards volants géants. En outre, plus de mille cinq cents espèces d'oiseaux, de nombreux serpents, crocodiles et rainettes vivent sur Bornéo.

Escargot Martin-pêcheur forestier Fleurs d'arbre de canon Araignée Singe à nez Grenouille d'arbre Malay ours Papillon du genre Danaid Pitta

Vidéo: Bornéo sauvage

Toute l'année, la température de l'eau dans les eaux côtières est maintenue entre + 25 ° C et + 30 ° C. Presque toutes les plages de Bornéo sont recouvertes de sable fin de corail blanc. La côte est protégée des grandes vagues par les récifs coralliens et les îles, et la côte est recouverte d'une végétation tropicale luxuriante. Les hôtels 4-5 * disposent de leurs propres plages aménagées.

De nombreux voyageurs préfèrent aller en bateau et en bateau à moteur vers les îles voisines et y nager. Cela se produit souvent pendant la marée rouge. C'est ainsi que la saison de reproduction du plancton s'appelle à Bornéo lorsque la mer devient rouge. Nager dans une telle eau peut entraîner une intoxication toxique. Les touristes choisissent donc des vacances à la plage plus sûres sur les îles. En règle générale, les «marées rouges» se produisent de février à mai et durent une à deux semaines.

Plages de sable fin de Bornéo plages de sable fin de Bornéo

État du Sarawak

Le cœur de l'île de Sarawak situé au nord-ouest est la ville de Kuching, construite près de la côte, dans la vallée de la rivière du même nom. Le nom "Kuching" se traduit par "ville du chat". Il existe de nombreux monuments historiques et architecturaux - bâtiments coloniaux, Fort Margaret, pittoresques temples chinois, anciennes églises chrétiennes et mosquées musulmanes. Le long de la rue Jalan Gambir, la promenade de la ville est aménagée - un endroit idéal pour les promenades et les achats de souvenirs. À Kuching, il est intéressant de visiter les musées d'État et de la police.

Sarawak est attrayant pour ses excellentes plages, sa jungle et ses grandes grottes. Plus de 50 hôtels ont été construits pour les touristes dans cet État, qu'il s'agisse de simples pensions ou d'hôtels 5 étoiles.

Ceux qui viennent au Sarawak devraient faire des excursions dans les réserves naturelles de Bako ou de Mulu. Ce dernier est devenu célèbre grâce à la plus grande grotte du monde. Ses arches s’élèvent à 100 m et la cavité souterraine mesure de 600 à 450 mètres.

Il existe plusieurs fermes de crocodiles et une réserve marine sur Bornéo couvrant le territoire de cinq îles côtières pittoresques. Les touristes intéressés par la culture originale des peuples locaux peuvent visiter des villages ethnographiques spécialement créés.

Dans la réserve naturelle de Mulu Les affleurements rocheux de la réserve naturelle de Mulu sont le prêtre de Mulu. La plus grande grotte du monde

Bornéo Ouest. Pontianak et ses environs

À l'ouest de Bornéo, Pontianak, l'ancien centre des mineurs d'or, est considérée comme la ville principale. C'est maintenant un grand port situé à l'équateur. Le monument équatorial est installé sur la rive est de la rivière Kapuas. Vous pouvez vérifier facilement la précision de son emplacement - versez de l'eau dans un entonnoir en papier. Au nord du monument, il tournera dans le sens des aiguilles d'une montre, à quelques mètres au sud. En plus de l'intersection historique de l'axe de la terre dans la ville, vous pouvez manger des fruits bon marché et explorer le musée de la culture locale de Negeri. (Jl. Ahmad Yani, du mardi au dimanche de 8h00 à midi) et l'ancien palais du sultan, Keraton Kadria, en bois. Pontianak possède un aéroport avec des vols Malaysia Airlines pour Kuching et des compagnies locales vers Jakarta, Surabaya et les villes de la côte est.

Pontianak, monument équatorial

Une route menant au nord mène à la ville malaise de Kuching. La frontière indonésienne et malaisienne passe par un point de contrôle terrestre unique entre les deux pays. Les régions orientales de Pontianak le long de la rivière Kapuas sont intéressantes pour leurs colonies de Dayak.

En fait, les Dayakas sont une image collective de deux cents tribus, unies par des traditions et des rituels similaires. L'un des plus célèbres est l'initiation aux hommes. Un jeune homme ne peut pas se marier avant d'avoir apporté le crâne de l'homme qu'il a tué. Ce n’est qu’après cela qu’il est considéré comme initié aux hommes. Ce n'est pas un signe de cruauté ou de soif de sang, c'est un rituel sacré vieux de plusieurs siècles. Ces dernières années, le gouvernement a interdit les coutumes et puni sévèrement les contrevenants, mais des crânes étrangement frais apparaissent parfois sur les huttes Dayak.

Les hommes des tribus mènent une vie de chasseur et manipulent avec maîtrise des armes redoutables - une pipe et des flèches empoisonnées. Vous pouvez regarder de tels enfants de la nature inhabituels et impressionnants en louant un bateau sur la jetée de la ville à Pontianak. Le chemin le long de la rivière Kapuas est rempli de sources chaudes, de cascades et de grottes, ce qui facilite l'organisation de courtes pistes. Le point de départ pour eux est le village de Sanggau, où vous pouvez passer la nuit. Plus loin en aval, à la distance de la traversée diurne, se trouve le règlement Dayaksky synthang. En continuant vers l'est, les touristes se rendent à Puttusibau, dernier établissement de cette route. Les environs regorgent de villages de Dayak, où vous pourrez même rester en vie. Il est recommandé de faire le trajet aller-retour en bus pour accélérer le trajet et changer le paysage.

Les plus désespérés peuvent faire un voyage digne du magazine National Geografic, après avoir navigué jusqu'à la haute rivière Kapuas, après avoir effectué une randonnée de 4 jours à travers une crête jusqu'à la rivière Sungai Mahakam et l'avoir longée jusqu'à la côte est de Kalimantan jusqu'à la ville de Samarind. Ce parcours nécessitera un équipement complet et une formation médicale, mais peut être considéré comme autobiographique.

Sud Bornéo. Banjarmasin et ses environs

Cette région de Bornéo est littéralement criblée de centaines de rivières provenant d'une chaîne de montagnes. L'ancienne capitale du sultanat local, Banjarmasin, est connue pour ses marchés flottants, où les bateaux remplis de toutes sortes de marchandises jouent le rôle de guichet.

Les plus célèbres d'entre eux sont Pasar Lokbaytan et Pasar Quinn, au nord du centre-ville. Comme il sied au sultanat, l’ordre dans la ville est strictement islamique, ainsi les vêtements ne devraient pas différer par leur libre pensée. Ornement mosquée richement décorée Raya Sabilal Mukhtadin (Jl. Sudirman) avec de grands dômes de cuivre et des minarets dignes d’admiration et de visite. L'aéroport est situé à 26 km de la ville et propose des vols quotidiens des compagnies aériennes Garuda et Merpati à destination de Jakarta, Surabaya et Balikpapan. Les navires Pelni font escale au port et emmènent les passagers à Semarang et à Surabaya.

Marchés flottants à Banjarmasin

La région autour de Banjarmasin est dans un état permanent de ruée vers l’or et le diamant. Après avoir quitté la ville pour rejoindre le village de Chempaka, à 45 km de distance, vous pourrez voir ses victimes passer des journées entières dans une eau boueuse, des cuves rondes à la main. Dans la ville voisine de Martapur, les galets sont coupés et vendus beaucoup moins cher qu’en Occident, mais souvent sans souci de la qualité.

Les agences de voyage à Banjarmasin organisent des itinéraires dans les parties les plus profondes de Bornéo jusqu'aux villages Dayak, mais ils sont beaucoup moins populaires que des sites similaires dans la partie orientale de l'île. Après une randonnée de 10 jours, vous pourrez vous laisser séduire par la réserve naturelle de Pelaihari Martapur avec ses lacs, sa jungle humide et même un semblant de savane sauvage. La principale raison pour laquelle les touristes arrivent à Banjarmasin et à Bornéo dans son ensemble est la visite du parc national Tanjung Puting et des centres de réadaptation pour orangs-outang situés sur ses terres.

Bornéo central. Parc national de Tanjung Puting

Strictement parlant, cette zone est considérée comme faisant partie du centre de Bornéo. Il est relié à Banjarmasin par une route passant par Palangkaraiya, où se trouve un petit aéroport local, jusqu'à la dernière étape des villes de Pangkalanbun et de Kumai. Il est plutôt difficile de voyager en bus le long de cette route de plusieurs kilomètres. Le moyen le plus correct d’accéder au parc national est donc de prendre les avions Merpati et DAS Air vers l’aéroport près de Pangkalanbun. En raison de la popularité croissante de l'attraction, de nouveaux vols ont été introduits. (jusqu'à 5 par jour) de Pontianak, Banjarmasin, Jakarta, Semarang et Jogji.

À votre arrivée à Pangkalanbun, vous devez vous enregistrer et continuer sur le minibus pour Kumai - le point de départ de toutes les pistes. Alternativement, vous pouvez naviguer vers le port de Kumai sur le ferry hebdomadaire Pelni de Surabaya et Semarang.

Parc national Tanjung Puting, entrée sur le territoire Parc national Tanjung Puting, moniteur de lézard Parc national Tanjung Puting, bateau avec des touristes

La rue principale de cette petite ville est Jl. N.M. Idris regorge d'hôtels et de petites maisons d'hôtes où vous pouvez engager un guide pour vous renseigner sur les orangs-outans. Le meilleur moyen est de louer un bateau à moteur klotok pour 35 $ par jour pour 1-4 personnes. À Kumai, il est nécessaire de faire l’approvisionnement en provisions et en eau. Le bateau servira de moyen de transport, d’hôtel flottant et de restaurant.

Les environs du fleuve Sungai sont très pittoresques et le centre de réhabilitation des orangs-outangs Tanjung Harapan, qui accueille des jeunes nouvellement arrivés et des orphelins, constituera le premier arrêt. Ici, vous pouvez passer la nuit au Sekonyer River Ecolodge (40-50 $ / DBL) et obtenir des informations au bureau d'excursion. Plus en aval se trouve le centre Pondok Tanggui, où vous pouvez voir des singes et leur donner à manger des bananes. Les yeux dans les yeux, de main en main, vous pourrez observer ces animaux intelligemment intelligents pendant des heures, en ressentant un sens indescriptible de l'unité avec la nature.

Mais le camp principal et le plus intéressant se trouve encore plus loin et s'appelle le "camp de Lika". Il a été fondé en 1971 par Birut Galdikas, que tout le monde a appelé le "professeur". Lui et ses compagnons ont libéré des orangs-outans qui sont tombés entre les mains de marchands de singes et tout simplement écorchés. En parallèle, des recherches scientifiques, maintenant pratiquement interrompues, ont été menées. Camp Leakey est bon pour ceux qui sont intéressés à voir des orangs-outans dans leur habitat naturel tout en explorant la jungle. Il existe des guides spécialement formés à cet effet et les frais sont beaucoup moins élevés que dans le centre similaire de Bohorok à Sumatra.

Même plus en amont de la rivière, vous pouvez accéder à des habitats et explorer des singes à longue queue. Presque plus divertissante que les singes eux-mêmes, c'est l'occasion d'observer une faune riche le long des rives de la rivière - des pythons aux crocodiles. Des itinéraires de différentes durées et de différents niveaux de confort, avec des nuitées dans des lodges ou des bateaux, sont organisés dans toutes les agences de voyages des principales villes de Bornéo.

Bornéo Est. Balikpapan, Samarinda et ses environs

Cette partie du Kalimantan est la plus développée. Les gisements de pétrole trouvés et l'exploitation forestière active ont attiré de nombreux immigrants de Java et de Madura. La plus grande ville de Balikpapan est un centre industriel typique avec un port encombré et une absence totale de lieux intéressants.

Du point de vue des touristes, son utilité réside uniquement dans la disponibilité d'un aéroport proposant des vols Silk Air vers Singapour, Malaysia Airlines vers Kota Kinabalu et les compagnies locales Garuda, Merpati et Bouraq vers Pontianak, Banjarmasin, Tarakan, Jakarta , Surabaya, Denpasar et Makassar. Les horaires des vols et les itinéraires changent fréquemment, il est préférable de contacter les agences de voyages et les bureaux de représentation des transporteurs. Bien entendu, le plus grand port de l’Est Kalimantan reçoit des bacs Pelni pour Java et Sulawesi. Avec le sud de l'île et sa capitale, Banjarmasin, la côte est est reliée par une route assez décente, mais les transports en commun sont rares et peu pressés, et la distance est grande (12 heures en bus de la gare routière "Batu Ampar").

Une fois à Balikpapan, les touristes se sont immédiatement lancés dans un court voyage de deux heures vers la ville de Samarind, considérée comme la capitale de la province. Les taxis sont le moyen le plus pratique et le plus rapide, mais coûteux, les autobus et les bateaux à passagers constituent une alternative. Un aéroport international est en construction près de Samarinda et le transit par Balikpapan deviendra bientôt inutile. Le but du voyage n’est pas la ville elle-même, dans laquelle il est intéressant de passer au maximum une demi-journée, mais les pistes situées au cœur des terres de Dayak. Ils sont organisés par toutes les agences de voyages de Balikpapan et Samarinda, par exemple, Borneo Discovery Tours.

Le chemin menant au pays des "chasseurs de primes" commence sur la jetée de la capitale provinciale et longe la rivière Sungai Mahakam en bateaux à moteur.

Après deux heures de voyage, le premier point est Tenggarong, l'ancienne capitale du sultanat local. Ses rives regorgent de toutes sortes de biens de consommation destinés à l’amusement des touristes - souvenirs de Dayak, danses traditionnelles. Sortez d'ici, sur la rivière, à Kota Bangun! C'est le dernier bastion de la civilisation à 8 heures de Samarind, avec des hôtels humains et de l'eau chaude. Ici la route au sol se termine.

De nombreux voyageurs visitent le village de Dayak, Muara Muntai, à proximité, avec d’impressionnantes maisons sur pilotis et un peuple autochtone relativement paisible vêtu de costumes nationaux. Plus loin le long du ruisseau commence une série de magnifiques lacs et la rive de l'un d'entre eux - Danau Jempang - est devenue un refuge pour le village populaire de Tanjung Isui, où les clients attendent déjà des soirées dansantes.

Vous voulez déjà voir les autochtones assoiffés de sang et les crânes frais de touristes issus d’excursions précédentes? Derrière eux, vous devez aller plus loin dans les villages de Melak, célèbre pour son jardin d'orchidées chic «Kersik Luvai», Longiram et Longbagun. Sur ce territoire, après 40 heures de marche à bord de gros bateaux puissants en provenance de Samarinda, la plupart des visites «civiles» se terminent et les aventures commencent pour les aventuriers. Les zones environnantes sont riches en itinéraires pour les amateurs de tribus exotiques, mais un guide est nécessaire. Soudain, des braves jeunes dayak aimeront votre crâne?

Crânes décorés des tribus du chasseur de primes

Les grandes villes de l'île de Bornéo sont reliées par voie aérienne. Les principales compagnies desservant des passagers sur des compagnies aériennes domestiques sont Air Asia et Malaysia Airlines.

Le chemin de fer existe à l'ouest de Bornéo. Il est posé entre les villes de Beaufort et Kota Kinabalu. Vous pouvez parcourir 134 kilomètres en train express climatisé ou en train régulier qui s'arrête à chaque arrêt.

Aéroport Sabah

Les principales villes des États malaisiens sont reliées par un réseau d'autoroutes desservies par des bus express. Dans les villes et dans les banlieues, les minibus et les taxis sont utilisés.

Les bateaux reliant les villes côtières et les villes sont une autre forme de transport populaire qui est souvent choisie par les habitants et les touristes. À l'intérieur de Bornéo, il est de coutume de parcourir les rivières à bord de longs bateaux ou de sampans.

Météo à Kota Kinabalu. Quand partir au Sabah

Un des noms de l'île est Kalimantan. En sanscrit, cela se traduit par «une île de temps brûlant». L'île est très chaude et il y a beaucoup d'humidité, et il se trouve qu'il fait très chaud. Mais nous avons réussi à geler jusqu'à la fourrière et à nous mouiller d'innombrables fois.

Il est préférable d'aller à Kota Kinabalu en été. En été, il y a un nombre minimum de jours de pluie. En principe, à Kuching, il pleut toute l'année :), mais il est préférable d'aller à Sandakan de la fin janvier au début mai - actuellement il pleut un peu moins.

Nous étions à Sabah de la mi-mai à la mi-juin. Il a plu cinq fois par mois pendant la journée. Les pluies ont été soit en fin d'après-midi ou la nuit.

Si la côte est ensoleillée et chaude, alors je ne peux rien dire sur les hauts plateaux. Combien de fois avons-nous voyagé, été mouillés tant de fois, et tant de fois gelés au ras des dents. Et dans les voitures ici, à propos, il n'y a pas de poêle!

Comment se rendre à Kota Kinabalu. Aéroports de Bornéo, Malaisie

Il existe plusieurs aéroports nationaux et internationaux dans la partie malaisienne de Bornéo.

Le plus grand aéroport international est situé à Kota Kinabalu, Sabah. C'est le deuxième plus grand aéroport de Malaisie. Il semblerait, Bornéo, que le bord de la terre, mais combien de personnes volent ici chaque jour! Vous ne verrez pas, vous ne croirez pas.

Le deuxième aéroport international de Bornéo est l’aéroport de Kuching, au Sarawak.

Les aéroports domestiques sont ceux de Labuan, Sandakan, Sibu, Miri et d’autres villes.

Bornéo est à seulement deux heures et demie de Kuala Lumpur et de Singapour.

Le moyen le plus simple de se rendre à Bornéo depuis Kuala Lumpur est de prendre un avion (2 heures de vol pour Kuching et 2,5 heures pour Kota Kinabalu).Il existe des vols directs pour Kota Kinabalu au départ de Singapour et du Brunei.

De plus, le prix des vols entre Singapour et Kota Kinabalu et Kuching est littéralement différent de 3 $. Par conséquent, nous avons répondu rapidement à la question «Sabah ou Sarawak»: nous volons vers Sabah, il y a des stations balnéaires, des singes au long nez et encore plus de curiosités.

Depuis la Thaïlande, la Russie et d’autres pays, vous pouvez vous rendre à Bornéo avec un changement à Kuala Lumpur.

Transports et circulation à Kota Kinabalu et Sabah

Dans la partie malaisienne de l'île, les services de bus sont bien développés et il existe même un chemin de fer. Certes, le train n’est que dans l’état de Sabah et vous pouvez aller de Kota Kinabalu à Beaufort.

Les bus pour de courtes distances ressemblent à ceci:

Nous avions déjà l'expérience de voyager dans de telles «chambres à gaz» à Penang. La question «comment se déplacer sur l'île» a donc été résolue presque immédiatement: nous avons loué une petite voiture bon marché de production malaisienne à transmission automatique.

La voiture a été trouvée et louée à l'aide d'un scanner du ciel. Il s'est avéré environ 300 $ par mois. La voiture sur la transmission automatique, avec des capteurs de stationnement, la climatisation et un coffre pour une grosse valise et deux sacs à dos.

La voiture a été commandée immédiatement à l'aéroport, nous avons été accueillis par un garçon avec une pancarte portant notre nom. L’arrangement a pris environ 10 minutes et nous avons payé 50 ringit pour une arrivée tardive - après 20 heures, toutes les arrivées sont tardives.

Depuis combien de temps avons-nous rencontré Myvi baby à Bornéo? Presque 2000 km. Il y a peu de vélos sur l'île, de nombreuses voitures, de longues distances et des arrêts de bus - allez-y. En général, jamais regretté qu'ils ont pris la voiture.

La circulation sur l'île est gauche et très calme. Personne ne bipe, même dans un embouteillage, tout le monde attend avec dignité. Beaucoup de ronds-points.

Les routes menant à Bornéo sont bonnes, il n’en existe pas de très bonnes. La plupart du temps, il y a de bonnes routes larges uniquement vers Kota Kinabalu et ses environs, et après le col de Sandakan - en général, un problème de cul. Des wagons lourds creusaient de véritables fossés dans l'asphalte. La nuit, sans éclairage de rue - et entre les villes, ce n'est pas - la route est assez dangereuse. Nous avons essayé de nous en prendre à quelqu'un des locaux et de répéter toutes leurs étranges manœuvres.

Bonne autoroute à plusieurs voies

Autoroute en réparation sur la route de Sandakan

Dans le domaine de nat. Kinabalu Park est le meilleur de la route principale. Il y pleut très souvent et, à certains endroits, l'asphalte se décompose simplement, il s'affaisse du fait que les eaux souterraines lessivent le sol. 40 km sur une telle route est une torture. Testé sur expérience personnelle

Il y a des embouteillages sur l’île, mais c’est un trafic plus difficile que les embouteillages, s’il n’est pas question de Kota Kinabalu. Kota Kinabalu ne reste pas dans la circulation que lorsque tout le monde dort. Mais je vais vous en dire plus sur les fonctionnalités de QC séparément.

Ce qui semblait étrange - il y a peu de stations-service sur l'île. Non, pas comme ça: il y a peu de stations-service sur l'île des stations-service! Les stations-service sont à proximité de grandes colonies, si vous allez quelque part dans le pays. un parc où il n'y a rien de majeur à proximité, assurez-vous de faire le plein.

Impressions générales de Sabah et Kota Kinabalu. Commentaires

Après 2 mois passés à Bali, nous sommes allés à Kota Kinabalu, et après Bali, tout est moins cher ici une fois et demie: de l'épicerie au logement.

Les habitants parlent très bien anglais, mais contrairement à la Malaisie continentale, vous pouvez rencontrer des gens qui ne parlent pas anglais. Après Bali, nous avons agréablement surpris les habitants de Bahasa. En fait, nous ne connaissons que quelques phrases - merci et s'il vous plaît, mais les habitants l'aimaient quand même

Ce qui a surpris et attiré mon attention, c'est le nombre incroyable d'églises catholiques. Vous conduisez le long de la route et tous les 2 km, il y a un énorme crucifix avec un pointeur vers une autre église. Ce sont tous des catholiques chinois. Encore plus surprenant, la moitié de la population de l'île est animiste.

Des foules de touristes coréens se rendent dans les stations balnéaires de Bornéo, à Kota Kinabalu. Il existe de nombreux restaurants coréens, karaokés et magasins proposant des produits coréens à Kota Kinabalu.

Les habitants de Sabah sont très accueillants. Plusieurs fois, ils ont voulu nous aider simplement en voyant la confusion sur leurs visages. Néanmoins, dès la première nuit sur l'île, des baskets ont été volées sous la porte de l'appartement.

Il serait malhonnête de garder le silence sur l’écologie de l’île. Après tout, je n'ai rien dit à propos de Bali. Ainsi, dans la partie malaisienne de Bornéo, les choses vont mieux qu’à Bali. Mais il y a des plages sauvages où les rivières sortent une quantité incroyable de déchets, principalement de plastique.

Nourriture: ce que nous avons mangé à Sabah. Prix ​​du produit

Nous avons vécu 3 semaines près d'une petite ville, mais même il y avait des établissements décents, des magasins de proximité et un 7/11. Pour la nourriture, nous sommes allés dans un grand supermarché Giant Superstore et avons cuisiné à la maison 4-5 fois par semaine. Pour une offre hebdomadaire de produits, cela nous a pris 30-40 $.

Il y a beaucoup de fruits de mer dans les cafés. C'est principalement du riz frit et des nouilles. Il y a des soupes - il y a beaucoup de variantes du Thaïlandais Tom Yama, et elles cuisinent même délicieusement.

Lux local est quelque chose de divin. Pas partout, bien sûr, mais à Kota Kinabalu, il y a une salle à manger chinoise où ils préparent un lux incroyable.

La puce locale est les hamburgers. Il y a même des signes de burger sur la route. De plus, le hamburger ressemble à une makashnitsa thaïlandaise.

À Kota Kinabalu, nous avons très bien vécu à côté du marché nocturne en l'honneur du Ramadan. Je me suis régulièrement gâté avec un steak de thon grillé pour ... 1 $! Une portion de nouilles sur le marché coûte 0,5 dollar, un riz au jambon frit, 0,8 dollar, une portion de calmars frits dans une pâte à frire, 0,6 dollar

Ce que je n'ai jamais trouvé sur l'île, c'est du bon café préparé. Dans les supermarchés seulement soluble ou une sorte de local douteux. La semaine dernière, j’ai été sauvé à Starbucks, même si vous comprenez vous-même quel type de café Starbucks.

Hébergement à Kota Kinabalu et Sabah

À Sabah, vous pouvez vivre dans un hôtel ou dans des appartements dans un complexe moderne. La particularité est que beaucoup d'appartements n'ont pas Internet, même ceux du centre de Kota Kinabalu. Le prix de tels appartements par mois - à partir de 600 $, le plus proche du centre, le plus cher.

Un bon hôtel dans le centre peut être trouvé pour 18 $. L'essentiel est de réserver à l'avance - deux mois à l'avance. Il y a beaucoup de touristes coréens et chinois à Kota Kinabalu qui construisent des hôtels.

Il est préférable de réserver des hôtels en réservant, comme peu ont entendu parler d'Agoda. À Sandakan, nous avons failli passer la nuit dans une voiture: nous avions un bon Agoda, et à la réception, les filles ont dit qu’elles ne collaboraient qu’avec Bucking et je ne connaissais aucun Agoda. Bien que dans le bon en petits caractères, il était écrit "Réservation effectuée via Bucking.com".

En raison du prix des appartements à Kota Kinabalu, nous avons décidé de vivre 3 semaines dans une baie tranquille près de la ville de Papar et de passer la dernière semaine dans un hôtel à KK.

Nous pensions qu’il était inutile de trop payer pour un logement à Kota Kinabalu, il est préférable de louer un simple appartement avec une cuisine et une machine à laver pour 300 dollars via Airbnb et de prendre la voiture pour les 300 dollars restants pendant un mois. Alors ils l'ont fait. Il n'y avait pas d'Internet dans l'appartement, mais il y avait un grand bureau - idéal pour deux! La propriétaire nous a donné un modem 4g avec 10 Go d’Internet par mois.

Le point fort de l'appartement par son emplacement: à 40 minutes de Kota Kinabalu, dans un complexe doté d'une piscine et d'une salle de sport, et à 5 minutes d'une longue plage de sable déserte. Tous les soirs, des singes d'une forêt voisine se rendaient dans l'aire de jeu et les enfants nourrissaient des macaques avec du pain. Quand il n'y avait pas d'enfants, les macaques attaquaient des pigeons afin de posséder complètement et sans distinction une aire de jeux, de se balancer sur des balançoires et des toboggans.

Cet appartement peut être réservé via Booking. Voici un lien vers la page de description avec une photo →

Attractions Sabah. Que voir à Kota Kinabalu et aux alentours

Il y a d'innombrables attractions à Bornéo. Pour quelques voyages à coup sûr. En un mois, nous n’avons même pas maîtrisé l’ensemble du Sabah - il y avait quelques endroits sur les îles, dans les montagnes et près de Sandakan. Mais combien nous avons réussi à voir!

Voici notre liste de projets:

  • Parc national et mont Kinabalu - le point culminant de l'île, 4 millième, dont l'ascension peut être maîtrisée en 2 jours sans entraînement particulier. En nat. Le parc près de la montagne a des sentiers de randonnée intéressants.
  • Centre de réadaptation des orangs-outans et Centre de protection solaire de Sepilok.Plus sur le voyage →
  • Lubuck Bay - un lieu-réserve où vivent des singes curieux. Bornéo, en passant, est leur seul habitat sur la planète. Message détaillé →
  • Marine nat. Parc Tunku Abdul Rahman - un groupe d'îles primes situées en face de Kota Kinabalu. Idéal pour la plongée en apnée et la plongée. Article de blog détaillé →
  • Nat Turtle Islands Park - un endroit où vous pouvez regarder des tortues. Un voyage sur l'île est conçu pour une nuit et coûte environ 200 $ par personne.
  • Sipadan Island - connu pour les requins et les tortues, l’un des sites de plongée les plus intéressants de Malaisie. La vidéo, malheureusement, ne nous appartient pas, mais donne une idée de la plongée à Sipadan:

  • Tiga Island - l'île est plus proche de Labuan, connue pour sa boue volcanique
  • Forêt tropicale de Bornéo - L'une des forêts les plus anciennes de la planète, elles ont moins de 140 millions d'années. Qui ne se trouve pas dans ces forêts, ce qui ne pousse pas là-bas. De la tombola géante à 1 500 espèces d'oiseaux. À propos du centre de recherche sur la forêt tropicale à Sepilok →
  • Grotte de Gomotong - Un millénaire au point de folie odorante lieu où les Chinois recueillent chaque année des nids d'hirondelles et les vendent ensuite comme une potion de guérison. Article détaillé avec des photos de bombe →
  • Safari fluvial à la recherche de singes à nez - Une petite croisière fluviale à travers les mangroves à la recherche de nosoci. Habituellement, elles ont lieu le soir et lorsque les guides s’assombrissent, elles montrent des lucioles - un spectacle inoubliable. Lire le compte rendu détaillé du blog →

Nous n'avons pas maîtrisé toute la liste. Nous sommes partis plus tard pour les îles Turtle, l'île de Tiga et Sipadan et l'ascension du mont Kinabalu. Visiter les musées de village des tribus locales nous a semblé ennuyeux. Igor a catégoriquement refusé d'y aller, mais je n'ai même pas insisté. En fait, nous le sommes en vain. Nous sommes allés dans l'un des villages du Sarawak, très intéressant.

Mais nous sommes allés dans plusieurs parcs nationaux, avons examiné les cascades locales, avons visité le zoo de Lok Kawi et avons trouvé 4 boutons de rafflesia à Nat. Croker Range Park, a goûté le thé local dans les plantations et a refusé d’aller aux sources thermales au profit de la ferme écologique locale, où ils préparent un camembert extraordinaire. Oui, cela ne vous a pas semblé: les Malaisiens savent cuisiner du fromage! Et le fromage est délicieux!

Excursions à Bornéo à Kota Kinabalu et Sabah. Où acheter

Il y a beaucoup de petites îles près de Bornéo. Les prix des excursions dépendent de ce que vous voulez faire: plonger ou plonger complètement.

Vous ne pouvez même pas essayer de trouver des excursions en russe, toutes les excursions sont en anglais. À moins de prendre un guide privé.

Nous avons trouvé un grand choix d'excursions à Sandakan et à Kota Kinabalu sur le site Web de Kluk → (qu'est-ce que Kluk?). Là, vous pouvez acheter une excursion à un très bon prix, souvent à un prix inférieur et moins cher qu’au kiosque touristique local.

Une autre bonne sélection d’excursions sur le site Web de Viator et sur le site Web de GetYourGuide. Le dernier site est en russe. Grâce à Viator, ils ont acheté des excursions au Brunei et, grâce à GetYourGuide, ils ont trouvé de nombreux loisirs intéressants en Thaïlande, en Malaisie et dans d’autres pays.

Les dangers de Bornéo

Le plus grand danger sur l'île est les moustiques. Un avertissement à ce sujet est affiché même dans le hall des arrivées à l'aéroport.

À Bornéo, une piqûre de moustique peut provoquer le paludisme, la dengue, Zika et d’autres de la même série. Dans l'un des nat. parcs, quand nous avons essayé d'arracher les sangsues d'Igor, j'ai parlé à un employé du parc. Il a dit qu'ils combattaient constamment les moustiques du paludisme en pulvérisant des produits chimiques. Près de sa maison était juste un équipement avec des pulvérisateurs.

Comment se protéger des moustiques? Les pharmacies sur l'île vendent des sprays. Dites simplement «J'ai besoin d'un spray anti-moskito» ou «Spray contre moskito» et vous serez compris. Il y a aussi des crèmes après les piqûres - si, après tout, vous êtes victime d'un insecte prédateur, il est alors préférable de parfumer immédiatement avec une pommade spéciale. Et ça ne va pas piquer, et l'infection ne va pas arriver.

Notre arsenal anti-moustiques de gauche à droite: spray anti-moustiques (acheté à Bornéo, protège bien), lotion (achetée en Thaïlande, bon également), crème après-morsure (achetée à Bornéo)

En plus des moustiques, il y a des moucherons sur la côte - des mouches de plage qui vivent dans le sable sec et humide, leurs morsures gonflent et piquent longtemps. De telles morsures sont appelées «le baiser de Bornéo». Crème après les piqûres ne aide presque pas. Il est conseillé de boire de l'antihistaminique + réchauffer la morsure de la morsure avec un sèche-cheveux et de l'étaler avec de l'iode.

Les plus inoffensifs à Bornéo sont les sangsues. Ils peuvent s'accrocher en marchant dans la jungle. Parce que Les baskets d’Igor ont été volées la première nuit sur l’île, puis il a traversé la jungle en sandales et ramassé plusieurs sangsues à la fois.

Il n'est pas si simple d'arracher des sangsues du corps. Vous avez besoin d'une cigarette ou au moins d'un gobie pour la mouiller et la déposer avec de l'eau et du tabac sur une sangsue. Ils n'aiment pas cela comme ça, ils s'entassent et tombent.

Nous n'avons jamais trouvé de cigarette, mais en nat. dans le parc où ils ramassaient les sangsues, à côté des toilettes, il y avait une boîte de conserve contenant une sorte de détergent. Il s'est avéré que les fées malaises n'aiment pas non plus les sangsues.

Quoi d'autre est dangereux à Bornéo? Méduse - ils piquent, alors faites attention aux panneaux sur la plage. Habituellement, des panneaux d’alerte aux méduses sont installés sur les plages.

La chose la plus dangereuse est la marée rouge, quand l'eau devient rouge, elle devient toxique et il est strictement interdit de nager dans la mer.

Il semble avoir tout dit.

Salut
Je m'appelle Tatyana et je suis ravie de vous voir sur le blog "La vie est imprévisible!".
J'aime voyager et je partage sur le blog mes impressions, conseils et autres notes utiles.

Aimez-vous l'article? Partagez le!

Je vous serais très reconnaissant si vous évaluiez l'article:

Regarde la vidéo: VLOG #238 : EUROPA PARK JOUR 1 UN PARC D'ATTRACTIONS SUR LE THEME DE L'EUROPE (Octobre 2020).

Pin
Send
Share
Send