Voyage

Attractions d'Athènes

Pin
Send
Share
Send


Athènes (Αθήνα) - l'ancien berceau de la plus grande civilisation et la capitale de la Grèce ensoleillée. Cette ville porte le nom de sa patronne de la déesse de la guerre et de la sagesse Athena Pallas. Elle est considérée à juste titre comme une ville légendaire et possède une histoire très riche remontant à dix millénaires.

Dans la période de l'Antiquité au V siècle av. e. la ville a atteint le sommet de son développement et était le centre de la civilisation grecque antique. Déjà à cette époque, cette politique majeure pouvait se vanter de son magnifique patrimoine culturel: bâtiments et temples de grande envergure, sculpture, art, théâtres. En outre, la philosophie s'est développée dans la ville et la démocratie était le système étatique.

Aujourd'hui, Athènes est une immense métropole, qui associe l'histoire mondiale, la science, la culture, l'art, le commerce et le mouvement olympique. Et tous ces attributs de la vie moderne sont adjacents aux plus grands monuments antiques de la grande ville et aux légendes de la Grèce antique.

L'attraction la plus remarquable d'Athènes est bien sûr Acropole (Ακρόπολη Αθηνών).

Cet ancien complexe architectural, situé sur une haute colline, est l'un des objets les plus importants du patrimoine humain. Sur son territoire se trouvent les ruines d'anciens et magnifiques temples, ainsi que des édifices d'autres ères - byzantine, ottomane, hellénistique.

L'Acropole est une colline rocheuse de 156 mètres de haut avec un sommet en pente douce, sur laquelle se trouvent la plupart des monuments de l'art architectural ancien.

L'Acropole illustre l'histoire de la civilisation grecque depuis plus de deux millénaires. À différentes époques, différentes structures étaient inhérentes à cette époque et aux propriétaires actuels.

Après la déclaration d'indépendance de la Grèce à la fin du 19ème siècle, pendant les travaux de restauration, l'ancienne apparence de l'Acropole a été restaurée et tous les développements en retard sur son territoire ont été liquidés.

Chaque année, des centaines de milliers de touristes effectuent un pèlerinage sur les pentes sacrées, fascinants par leur magnificence et leur beauté. Juste pour visiter, cela vaut la peine de venir dans la capitale grecque.

Le Parthénon (Παρθενών) - le principal temple antique grec de l'Acropole, dédié à la déesse Athéna pour son patronage et le salut d'Athènes pendant les guerres de Perse.

Ce temple majestueux et magnifique a été construit dans la période de 447 à 431 av. e. sous le règne de l’homme athénien Périclès. Les constructeurs du Parthénon sont considérés comme les anciens architectes grecs Iktin et Kallikrath, ainsi que le grand sculpteur Phidias.

Le Parthénon est une structure rectangulaire dorique avec des éléments d'ordre ionique, encadrée sur quatre côtés par une colonnade. Il se dresse sur trois marches en marbre, hautes d'environ 1,5 m, et est entièrement construit en marbre pentélien extrait d'une carrière à proximité.

Les locaux du temple situés derrière la colonnade externe mesurent 59 mètres de long et 21,7 mètres de large.

Le Parthénon, comme tout autre temple antique, était peint de couleurs vives en rouge, bleu et or.

La décoration sculpturale du Parthénon, dirigée par Phidias, était composée de quatre parties:

1. 92 métopes faisant partie de la frise dorique externe entourant la colonnade externe du temple contenaient divers hauts-reliefs et représentaient les batailles de héros mythologiques grecs anciens.

2. La frise solide ionique de la partie supérieure de l’intérieur du Parthénon était ornée de compositions sculpturales de bas-reliefs en marbre de Pentel.

3. Des groupes sculpturaux géants placés dans les parties intérieures des pignons au-dessus des entrées ouest et est - la naissance d’Athéna de la tête de Zeus et le débat d’Athéna et de Poséidon pour la possession d’Attique.

4. La célèbre statue d'Athéna Parthénos, située au centre du Parthénon, à environ 11 mètres de haut, est en or et en ivoire.

Le Parthénon est resté le temple de la déesse Athéna pendant mille ans. À peu près au 6ème siècle de notre ère, à l'époque de Byzance, l'église fut reconstruite pour devenir une église chrétienne et devint la cathédrale orthodoxe de la Bienheureuse Vierge Marie.

Au début du XIIIe siècle, pendant l’Empire latin, le Parthénon fut brièvement utilisé comme église catholique appelée Notre Dame d’Athènes - Cathédrale Notre-Dame.

À la fin du XIVe siècle, sous le règne de la compagnie catalane, le Parthénon était l'église de Santa Maria de Setinas.
Et à la fin du XIVe siècle, sous le règne des banquiers florentins, l'église comprit le nom de Santa Maria di Athena.

Au 15ème siècle, après la conquête d'Athènes par l'Empire Ottoman, le Parthénon se transforma en mosquée. Et pendant la guerre turco-vénitienne du XVIIe siècle, ce temple remarquable, qui servait alors d'entrepôt à poudre ottomane, a explosé des obus qui y sont tombés et une partie de la structure s'est immédiatement transformée en ruines.

Pendant le déclin de l'empire ottoman, le Parthénon était de plus en plus détruit. Les habitants d'Athènes utilisèrent les débris du temple pour leur propre construction et les Européens, ayant un accès sans entrave à Athènes et au Parthénon, en particulier, se mirent à la recherche de ses fragments et sculptures survivants, dont certains sont désormais visibles dans les musées du monde entier.

Après l'adhésion d'Athènes au royaume indépendant de Grèce en 1834, le Parthénon a été officiellement proclamé monument de l'héritage antique, commençant dans l'histoire du Parthénon une ère d'archéologie et de restauration qui se poursuit jusqu'à ce jour.

Sur le territoire de l'Acropole, à côté du Parthénon, se dresse un temple tout aussi célèbre. Érechthéion (Ρέχθειον). Il a été construit dans la période de 421 à 406 av. sur le site de la compétition mythologique entre Athéna et Poséidon, et est dédié à Athéna, Poséidon et au roi athénien Erechthée.

L’Érechthéion a une disposition asymétrique inhabituelle, causée par une différence importante de hauteur du sol et deux entrées, ornées de portiques ioniques.

La partie orientale de l'Erechthéion, en haut, était dédiée à Athena Polyade et la partie occidentale du temple, à Poséidon et à Erechtheum.

Sur le côté sud du bâtiment se trouve le célèbre Portico Caryatid, nommé d'après six statues de femmes habillées en marbre pentélien.

À l'époque byzantine, un temple chrétien a été construit à Erechtheion. Puis, pendant le règne ottoman, l’Érechthéion devint le harem du pacha turc.

Jusqu'au XVIIe siècle, le bâtiment était en bon état. En 1687, les troupes vénitiennes assiégeant Athènes causèrent de graves dommages à Erechtheion.

Après la restauration de l'indépendance grecque, les fragments tombés ont été mis en place, mais maintenant, le bâtiment n'est plus que des ruines.

Propylées (Ροπύλαια) - le passage monumental cérémonial menant à l'Acropole d'Athènes, formé de portiques et de colonnes, a été construit par l'ancien architecte athénien Mnesikl en 437-432 av.

Le matériau utilisé pour la construction du temple était du marbre blanc éleusinien pentelien et gris.

Les propylées comprennent la partie principale centrale et deux ailes adjacentes. La partie centrale est composée de 6 colonnes doriques, et des deux côtés du passage central sont des colonnes ioniques. Des pavillons et des bibliothèques de Pinakothek jouxtaient la partie ouest du bâtiment.

Au Moyen Âge, les Propylées étaient la résidence d'évêques et de divers dirigeants de cette époque, et les Turcs y aménagèrent un dépôt de munitions.

La reconstruction partielle des propyles n’a commencé qu’à la fin du XXe siècle et, en 2009, la reconstruction et la restauration des propyles de l’Acropole d’Athènes ont été achevées.

Temple de Nicky Apteros

Grec ancien Temple Niki Apteros (Ναός Αθηνάς Νίκης) est situé à droite de l'entrée, sur un petit rebord rocheux, fortifié d'un mur de soutènement de huit mètres.

Il a été construit par l'architecte grec Kallikrath en 427-424 av. e. en commémoration du triomphe de l'ancienne armée grecque sur les Perses au Vème siècle. BC et était dédié à Athéna-Nick.

Le temple de Niki est un bâtiment à deux façades avec quatre colonnes ioniques de chaque côté.

Des images en relief des batailles des Grecs contre les Perses se trouvaient de part et d'autre de la frise du temple et, le quatrième, une collection de dieux de l'Olympe surveillant la bataille.

Le temple de Niki Apteros s'est maintenu presque sans dommage jusqu'au 17ème siècle. Mais en 1687, la garnison turque d’Athènes est assiégée dans l’acropole par les Vénitiens. Manquant de munitions, les Turcs ont commencé à démanteler les bâtiments de l'Acropole, y compris le temple de Niki Apteros, afin d'en extraire le plomb.
Et à la fin du XVIIIe siècle, le mur de protection du bastion de la citadelle athénienne fut plié de la partie des pierres du temple.

En 1835, la restauration du temple de Niki Apteros a commencé. Des blocs de pierre ont été extraits de la terre, à partir de laquelle le temple a été construit, et empilés dans un certain ordre.

La dernière restauration a été achevée en 2000, au cours de laquelle de nombreux fragments de décorations en relief et d’éléments structurels manquants découverts lors des fouilles de l’Acropole ont été installés à leur place.

Théâtre Dionysos

La zone archéologique de l'Acropole comprend non seulement sa partie supérieure légèrement en pente, mais également les pentes qui l'entourent.

Sur le versant sud-est de l’Acropole, vous pouvez voir les ruines de l’ancienne Théâtre Dionysos (Ατρο του Διονύσου). Il a été construit au Vème siècle av. e. et au début c'était en bois.

En 325 av. e. le théâtre a été reconstruit, dans lequel la scène en bois et les rangées de sièges avant ont été remplacées par des marbres.

Le théâtre Dionysos était ouvert et pouvait accueillir un très grand nombre de spectateurs: 17 000 personnes.

À l'époque romaine au I siècle. n e., le théâtre a été reconstruit pour des performances de cirque et de gladiateurs.

Actuellement, une reconstruction à grande échelle est en cours dans le théâtre Dionysos, dans lequel il est prévu d’ajouter plusieurs couches aux niveaux existants, en combinant les fragments antiques avec une nouvelle pierre.

Odéon d'Hérode Atticus

Un autre grec ancien Théâtre Odéon Hérode Attique (Ωδείο Ηρώδου του Αττικού) est situé sur le versant sud de l'Acropole.

Il a été construit en 165 après JC e. Orateur grec Herod Atticus en l’honneur de son épouse décédée.

L'odeon est une forme classique d'un théâtre antique d'une capacité de 5 000 places, dans lequel presque tous les éléments du bâtiment sont conservés, à l'exception des statues dans des niches et des revêtements de marbre multicolores pour les spectateurs et la scène.

Ce revêtement a été restauré dans les années 1950. Depuis lors, l'Odéon d'Hérode Atticus est l'un des principaux lieux de théâtre du festival d'Athènes, qui a lieu chaque année dans la capitale grecque.

Heures d'ouverture de l'Acropole
L'Acropole peut être visité tous les jours de 8h00 à 20h00.
En cas de chaleur extrême, les heures de musée peuvent changer.

Coût de la visite de l'Acropole
Le prix du billet pour l'Acropole est de 20 euros.
Ce billet est valable pour les fouilles archéologiques de l'Acropole et de ses pentes.
Il est possible d'acheter un billet unique, qui comprend, outre l'Acropole et ses pentes, une visite des Agors athénien et romain, du musée archéologique de Kerameikos, de la bibliothèque Hadrian, du temple de Zeus Olympien et d'autres sites archéologiques d'Athènes.
Le coût d'un tel billet est de 30 euros.
Ce billet est valable 5 jours.

Les billets peuvent être achetés à la billetterie de l'Acropole et sur le site officiel en ligne.

Comment se rendre à l'Acropole
Vous pouvez vous rendre à l'Acropole en prenant le métro ligne 2 jusqu'à la gare de l'Acropole (Acropoli).
En savoir plus sur les transports en commun d’Athènes.

Sur le site officiel du musée, vous pouvez consulter le coût actuel des billets et la durée de ses travaux.

Au nord-ouest du pied de l'Acropole se trouve Aréopage (Ρειος πάγος) - La colline d'Ares, sur laquelle des réunions du gouvernement ont eu lieu dans l'ancienne Athènes.

Les principales fonctions de l’aréopage étaient de surveiller le respect des lois et des tribunaux.

La limitation du pouvoir de l'aréopage a commencé avec le développement de la démocratie à Athènes. En 462 av. e. Il a éliminé une part importante du pouvoir politique et de l'influence de l'Aréopage, ne conservant que le droit de contrôler les lois et les fonctions du tribunal pour certains crimes criminels et religieux.

Par conséquent, jusqu'à la fin de l'existence de l'ancienne Athènes, l'Aréopage demeurait une autorité et un organe judiciaire faisant autorité.

Temple de Zeus Olympien

Au sud-est de l'Acropole se trouve le plus grand temple de Grèce - Olympus - Temple de Zeus Olympien (Ναός του Ολυμπίου Διός).

C'est le plus grand édifice religieux de Hellas construit sur six siècles, à partir de 515 av.

Le temple a été achevé seulement 650 ans après le début de la construction, en 132 après JC. sous l'empereur romain Hadrien. La consécration du nouveau temple dédié à Zeus Olympic devait coïncider avec la deuxième visite de cet empereur à Athènes.

Le temple a été gravement endommagé lors de l'invasion des anciennes tribus germaniques en 267 et n'a pas été restauré. Les éléments du temple ont été utilisés pour la construction d'églises et de maisons.

Actuellement, il ne reste qu'un coin du temple, composé de 14 colonnes corinthiennes, ainsi que de deux colonnes séparées et d'une colonne tombée.

Heures d'ouverture du temple de Zeus Olympien
Le temple de Zeus Olympien est ouvert aux visiteurs tous les jours de 8h00 à 20h00.
En cas de chaleur extrême, les durées de fonctionnement peuvent changer.

Le coût de la visite du temple de Zeus Olympien
Le prix du billet pour le temple de Zeus Olympien est de 6 euros.

Il est possible d'acheter un seul billet, qui comprend, outre le temple de Zeus olympien, une visite de l'Acropole et de ses pentes, des Agors athénien et romain, du musée archéologique de Kerameikos, de la bibliothèque Hadrian et d'autres sites archéologiques d'Athènes.
Le coût d'un tel billet est de 30 euros.
Ce billet est valable 5 jours.

Les billets peuvent être achetés aux guichets et sur le site officiel en ligne.

Comment se rendre au temple de Zeus Olympien
Vous pouvez vous rendre au temple de Zeus Olympien en prenant le métro ligne 2 ou 3 jusqu’à la station Syntagma.
En savoir plus sur les transports en commun d’Athènes.

Sur le site officiel du musée, vous pouvez consulter le coût actuel des billets et la durée de ses travaux.

Agora athénienne

Agora Athénienne (Ρχαία Ἀγορά) - l'ancienne place de la ville d'Athènes d'une superficie de 40 hectares, située sur une pente au nord-ouest de l'Acropole, était autrefois le centre de la vie sociale, culturelle et sportive.

L'agora athénienne, comme beaucoup d'autres agoras des villes grecques antiques, est apparue au VIème siècle av. à l'époque du souverain et législateur athénien Solon, près du principal centre de culte des divinités païennes - l'Acropole.

À Athènes, une attention particulière a été accordée à la vie publique. L’agora a donc connu une croissance rapide et, avec l’instauration de la démocratie, elle a commencé à jouer un rôle de plus en plus important.

Le monument le plus célèbre de l'agora athénienne est temple d'Héphaïstos (Αός Ηφαίστου). Ce temple de l'ordre dorique a été érigé à l'ouest de l'agora de 460 à 420 av.

Au 5ème siècle, le sanctuaire a été transformé en une église orthodoxe et, du fait qu'il a fonctionné jusqu'au 19ème siècle, le bâtiment a été parfaitement préservé.

Une autre attraction intéressante de Agora est Attala debout (Τοά του Αττάλου), ou galerie-portique.

Ce complexe de deux étages était la salle des marchés de l’Athènes antique. Dans cet immense bâtiment de 115 mètres de long, doté d'une impressionnante colonnade dorique, plusieurs dizaines de magasins ont été assemblés.

Au 3ème siècle après JC Attala debout a été détruit lors de l'invasion des tribus germaniques.

Actuellement, après une restauration au milieu du XXe siècle, se trouve le musée archéologique de l'Agora athénienne, dont l'exposition principale contient des objets en bronze et en argile, des pièces de monnaie, des sculptures, des inscriptions, des céramiques byzantines et des amphores trouvés lors des fouilles sur l'Agora.

La principale artère de transport de l’agora athénienne était Rue panathénaïque. Cette large route gravillonnée dans l’Antiquité traversait l’Agora en diagonale.

Au cours de sa longue histoire, Agora a été détruite à plusieurs reprises par les troupes romaines, les Perses et les tribus slaves.

Aujourd'hui, l'Agora est devenue non seulement un lieu d'excursion dans le passé légendaire d'Athènes, mais également un lieu de promenade. De l’Agora se trouve l’une des rues les plus anciennes d’Athènes - la rue Adriana, qui abrite des boutiques de souvenirs, des cafés et des bijouteries.

Agora d'Athènes
L'Agora Athénienne est ouverte aux visiteurs tous les jours de 8h00 à 20h00.
En cas de chaleur extrême, les durées de fonctionnement peuvent changer.

Le coût de la visite de l'agora athénienne
Le prix du billet pour l'Agora d'Athènes est de 8 euros.

Il est possible d'acheter un billet unique, qui comprend, outre l'agora athénienne, une visite de l'Acropole et de ses pentes, de l'agora romaine, du musée archéologique de Kerameikos, de la bibliothèque Hadrian, du temple de Zeus Olympien et d'autres sites archéologiques d'Athènes.
Le coût d'un tel billet est de 30 euros.
Ce billet est valable 5 jours.

Les billets peuvent être achetés aux guichets et sur le site officiel en ligne.

Comment se rendre à l'agora athénienne
Vous pouvez vous rendre à l'agora athénienne en prenant les lignes de métro 1 ou 3 jusqu'à la station Monastiraki (Monastiraki).
En savoir plus sur les transports en commun d’Athènes.

Sur le site officiel du musée, vous pouvez consulter le coût actuel des billets et la durée de ses travaux.

Agora Romaine

Agora Romaine (Ρωμαϊκή Αγορά της Αθήνας) est la place du marché central, utilisée pour effectuer des transactions commerciales et discuter des affaires politiques et culturelles du pays.

Elle est apparue à l'ère de l'empire romain en 19-11 av. grâce aux dons de Jules César et Auguste.

L'agora romaine est une extension naturelle de l'agora grecque et est située à l'est de celle-ci.

Le marché était un vaste atrium de 111 mètres sur 98 mètres avec colonnes ioniques, magasins et installations de stockage.

Sur le côté ouest de l'Agora, il y a une entrée centrale appelée la porte d'Athéna Archegetis. Construits dans un style dorique en marbre pentélien, ils sont bien conservés. Les portes remplissaient une fonction importante: elles se trouvaient sur les chemins menant à l’Acropole.

La décoration de l'agora romaine est Mosquée fethiye jami (Ετιχιέ τζαμ), construit en 1458 en l'honneur de Mohammed le Conquérant et reconnu comme le plus vieux monument de l'époque turque à Athènes.

Ici aussi, vous pouvez voir les vestiges de la cour ionique du IIe siècle av. et bien préservé de 12 mètres Tour des vents - La première station météorologique au monde construite en marbre pentélien de haute qualité.

Les heures de travail de l'agora romaine
L'Agora romaine est ouverte aux visiteurs tous les jours de 8h00 à 20h00.
En cas de chaleur extrême, les durées de fonctionnement peuvent changer.

Coût de la visite de l'agora romaine
Le prix du billet pour Athènes Agora est de 6 euros.

Il est possible d'acheter un seul billet, qui comprend, outre l'agora romaine, une visite de l'Acropole et de ses pentes, de l'agora athénienne, du musée archéologique de Kerameikos, de la bibliothèque Hadrian, du temple de Zeus Olympien et d'autres sites archéologiques d'Athènes.
Le coût d'un tel billet est de 30 euros.
Ce billet est valable 5 jours.
Les billets peuvent être achetés aux guichets et sur le site officiel en ligne.

Comment se rendre à l'agora romaine
Vous pouvez vous rendre à l’agora romaine en prenant les lignes de métro 1 ou 3 jusqu’à la gare de Monastiraki.
En savoir plus sur les transports en commun d’Athènes.

Sur le site officiel du musée, vous pouvez consulter le coût actuel des billets et la durée de ses travaux.

Nouveau musée de l'Acropole

Le premier musée de l'Acropole a été construit en 1874. Il est situé au pied de la colline de l'Acropole et contient tout ce qui a été trouvé lors des fouilles archéologiques de cet endroit.

Mais depuis l’ouverture de ce musée, de nombreux nouveaux artefacts ont été découverts qu’ils dépassaient de loin la capacité prévue du bâtiment existant.

Pour cette raison, il a été décidé de commencer la construction d'un nouveau bâtiment de musée plus moderne.

Nouveau musée de l'Acropole (Ουσείο Ακρόπολης) a été inauguré en 2009, à 400 mètres du bâtiment de l'ancien musée. Il a été construit sur le site de nouvelles découvertes archéologiques découvertes lors de la construction.

C'est pourquoi toute la construction du bâtiment du musée est située au-dessus de ces découvertes archéologiques et est soutenue par des colonnes, sans les endommager. Et à travers le sol en verre, situé dans le bâtiment du musée, vous pouvez voir toutes ces trouvailles anciennes.

La collection du musée contient des statues, des reliefs et des artefacts provenant du Parthénon et d’autres parties du complexe de l’Acropole.

Les perles de la collection du musée sont de véritables cariatides extraites du portique du temple Érechthéion.

Musée de l'Acropole
En hiver, de novembre à mars, le musée de l'Acropole est ouvert aux visiteurs:
du mardi au jeudi - de 9h00 à 17h00,
le vendredi - de 9h00 à 22h00,
le samedi et le dimanche - de 9h00 à 20h00,
Le lundi est un jour de congé.
En été, d'avril à octobre, le musée de l'Acropole est ouvert aux visiteurs:
Lundi - de 8h00 à 16h00,
du mardi au jeudi, samedi et dimanche de 8h00 à 20h00,
le vendredi - de 8h00 à 22h00.

Coût de la visite du musée de l'Acropole
Le billet d'entrée au musée de l'Acropole coûte 5 euros en été et 10 euros en été.

Les billets peuvent être achetés à la billetterie du musée et sur le site officiel en ligne.

Comment se rendre au musée de l'Acropole
Vous pouvez accéder au musée de l'Acropole en prenant le métro ligne 2 jusqu'à la station Acropoli.
L’adresse du musée est Dionysiou Areopagitou 15.
En savoir plus sur les transports en commun d’Athènes.

Toutes les informations nécessaires sur le musée sont disponibles sur son site officiel.

Musée Archéologique National

Musée Archéologique National (Θνικό Αρχαιολογικό Μουσείο) - le plus grand musée de Grèce. Depuis 1874, ce musée regroupe plus de 20 000 objets de différentes époques. Une collection de céramiques et de sculptures est considérée comme l'une des plus riches au monde.

La collection du musée comprend des découvertes de l'époque préhistorique provenant des colonies néolithiques de Thessalie et d'autres régions (6 800-1600 av. J.-C.), ainsi que des objets mycéniens découverts lors de fouilles de sépultures et de colonies à Mycènes, Messénie, Laconie et Attique (1600-1100 av. J.-C.). J.-C.), une collection de découvertes de l'archipel des Cyclades et de l'île de Santorin (3-2 millénaire avant notre ère).

Le musée contient également des objets sculptés des époques grecque et romaine, d'immenses collections de céramique, de bronze et d'antiquités égyptiennes et du Moyen-Orient.

Le musée est situé dans le centre d'Athènes, dans la rue Patision. Le musée archéologique national est situé près de la station de métro Victoria. musées non inclus.

Horaires d'ouverture du musée archéologique national
En hiver du 1er novembre au 12 avril, le Musée national d'archéologie est ouvert aux visiteurs:
le mardi - de 13h00 à 20h00,
du mercredi au lundi - de 8h30 à 16h00.
Du 13 avril au 31 octobre, le Musée national d'archéologie est ouvert au public:
le mardi - de 12h30 à 20h00,
du mercredi au lundi - de 8h00 à 20h00.

Frais de visite du musée archéologique national
Le billet d'entrée au musée national d'archéologie en hiver (du 1er novembre au 31 mars) est de 5 euros.
en période estivale (du 1er avril au 31 octobre) - 10 euros.

Les billets peuvent être achetés à la billetterie du musée et sur le site officiel en ligne.

Comment se rendre au musée archéologique national
Vous pouvez vous rendre au Musée archéologique national en prenant les lignes de métro 1 et 2 et les stations Omonia ou Victoria (Victoria).
L'adresse du musée est 44, rue Patission.
En savoir plus sur les transports en commun d’Athènes.

Toutes les informations nécessaires sur le musée sont disponibles sur son site officiel.

Garde d'honneur au Parlement

Au centre même de la capitale grecque, sur la place de la Constitution (Syntagmatos - λατεία Συντάγμααοο), se trouve un palais Parlement grec (Βουλή των Ελλήνων).

À côté de ce palais se trouve la tombe du soldat inconnu, qui porte la garde d'honneur d'Evzone de la garde présidentielle.

Evzones - L'unité d'infanterie d'élite de l'armée grecque, née lors de la guerre d'indépendance de la Grèce. Les candidats à cette unité sont soumis à une sélection très stricte. Leur attrait et leur croissance doivent être au minimum de 187 centimètres.

La forme des evzons consiste en un phareon - un chapeau rouge vif avec un long pompon, une fastanella - une jupe en laine plissée avec 400 plis, une chemise en coton blanche, des bas en laine blanche, des calzodets - des jarretières noires pour leggings à pompons, tsarush - des bottes en cuir, chacune doublée de 60 clous en acier et pèse environ 3 kg, et une copie exacte de la veste du héros de la lutte de libération nationale de la Grèce - Theodoros Kolokotronis.

L'evzon tient dans ses mains un fusil américain à chargement automatique datant de la Seconde Guerre mondiale.

Changement d'honneur

Toutes les heures sur le tombeau du soldat inconnu, un spectacle très intéressant est présenté: le changement de la garde d’honneur des Evzons de la garde présidentielle, qui attire un grand nombre de touristes.

Le dimanche à 11 h 00, la garde d'honneur est accompagnée d'un orchestre militaire, ce qui ajoute encore plus de divertissement à cette représentation.

Comment se rendre au Parlement grec
Pour vous rendre au bâtiment du Parlement grec, où a lieu le changement de la garde d’honneur, vous pouvez prendre les lignes de métro 2 et 3 jusqu’à la station Syntagma.
En savoir plus sur les transports en commun d’Athènes.

Likavit ou Lycavittos (Λυκαβηττός) est le lieu le plus élevé d’Athènes, dont la hauteur atteint 263 mètres.

Likavittos est l'un des endroits les plus populaires parmi les touristes. Voici la chapelle Saint-Georges du XIXe siècle, le théâtre Lykavit à ciel ouvert et un restaurant.

Toute la colline est parsemée de pins, de cyprès et d’ananas, parmi lesquels vous pourrez vous promener le long des sentiers aménagés sur la colline.

Mais la chose la plus intéressante ici est la plate-forme d'observation, qui surplombe la majestueuse Acropole et les magnifiques panoramas d'Athènes et de ses environs jusqu'à la mer Égée.

Comment se rendre à Lykavit Hill
Vous pouvez rejoindre la colline Likavit en prenant le métro ligne 2 jusqu'à la station Evangelismos, puis le long de la rue Ploutarchou jusqu'à la station de funiculaire inférieure située au 1 Aristippou.
L'intervalle de mouvement du funiculaire est de 5 à 10 minutes. Les billets aller-retour coûtent 14 euros.
En savoir plus sur les transports en commun d’Athènes.
Vous pouvez également vous rendre au mont Likavit en voiture par une route goudronnée.

1. Acropole d'Athènes

L'Acropole est le cœur d'Athènes, une ville ancienne où la civilisation est née il y a des milliers d'années et qui a donné naissance à l'ensemble du monde occidental moderne. L'ensemble architectural de l'Acropole comprend les bâtiments des périodes préhellénistique, hellénistique, romaine, byzantine et ottomane de l'histoire d'Athènes. Les murs et les colonnes partiellement préservés d'anciens temples et théâtres sont d'un intérêt majeur. Le complexe de l'Acropole d'Athènes est l'un des objets les plus précieux du patrimoine culturel de l'humanité.

2. Parthénon

Temple grec dédié à la patronne de la ville - la déesse Athéna. Le bâtiment majestueux a été construit au 5ème siècle avant JC. pendant l'apogée de la ville d'Athènes sous le souverain de Périclès. Les noms des architectes du temple ont survécu à ce jour. On pense que les maîtres Kallikrath et Iktin ont travaillé à la construction, et le grand Phidius à la conception sculpturale. L'intérieur du Parthénon était magnifique et pompeux et la façade était peinte de différentes couleurs.

3. Temple d'Héphaïstos

Le temple du Vème siècle avant JC, appartenant à l'ère classique de l'histoire grecque. Il a été érigé à la demande du souverain athénien Pericles, commandant exceptionnel et homme politique talentueux. Le toit du bâtiment est monté sur les rangées ordonnées de colonnes de marbre doriques, les frises sont réalisées dans le respect des canons du style ionique. Fait intéressant, à partir du 7ème siècle après JC et jusqu'au début du XIXe siècle, l'église orthodoxe de Saint-Georges se trouvait dans le temple d'Héphaïstos.

4. Érechthéion

Selon une ancienne tradition, l'Erechthéion aurait été construit sur le site d'un conflit opposant Athéna à Poséidon, au cours duquel les dieux ne se seraient pas partagés le pouvoir sur l'Attique. Le temple a été construit à la fin du Ve siècle avant notre ère. dans le style ionique, le nom de l'architecte s'est perdu dans l'épaisseur des siècles. Le portique de Caryatid, qui a été ajouté au temple plus tard, est bien conservé. C'est une série de sculptures de colonnes féminines soutenant le toit. La paternité est attribuée au sculpteur Kallimakh (selon une autre version - Alkamen).

7. tour des vents

Bâtiment octogonal en marbre pentelicon situé sur le territoire de l'agora romaine. Selon une version, la tour aurait été érigée au Ier siècle avant notre ère. l'astronome Andronic de Kirr. La structure mesure 12 mètres de haut et environ 8 mètres de large. Dans l’antiquité, une girouette était installée au sommet, ce qui indiquait où le vent soufflait. Les murs de la tour sont décorés d'images de huit divinités grecques responsables de la direction du vent.

9. Keramykios

L'ancien cimetière de la ville, où les plus dignes représentants d'Athènes ont été enterrés jusqu'au 4ème siècle. En tant que nécropole, cet endroit est utilisé depuis l'âge du bronze. C'est là que se trouvent les célèbres chefs militaires, hommes d'État et philosophes, dont Pericles, Klisfen, Solon, Chrysippus et Zeno. Au cimetière se trouvent de nombreuses pierres tombales de la période antique, des pierres tombales et des sculptures.

10. Attala debout

Colonnade couverte de deux étages, érigée au IIe siècle av. La construction a été commandée par le roi de Pergame Atall, formé à Athènes dans sa jeunesse (pour les jeunes descendants des familles royales de la Méditerranée, c'était une pratique courante à cette époque). Dans les temps anciens, le standing servait de lieu de rassemblement pour les citoyens. De là, il était possible d'observer la place et les rues d'Athènes, ainsi que diverses processions festives.

11. Stade Panathinaikos

Ancien stade entièrement en marbre pentelicon. Les Jeux Panathénaïques se sont déroulés sur son territoire - une grande fête sportive et religieuse où se produisaient des athlètes, des processions festives et des sacrifices rituels. À la fin du XIXe siècle, les Jeux olympiques ressuscités se déroulèrent au stade Panathinaikos.

13. Musée Benaki

Collection privée fondée en 1930 par A. Benakis sur le territoire de son hôtel particulier. Le propriétaire a rassemblé la collection pendant 35 ans et l'a transférée à l'État. Anthony lui-même, jusqu'à sa mort, a dirigé le musée. L'exposition comprend des œuvres d'art grec. Céramiques, textiles, gravures, sculptures, bijoux et ustensiles d'église y sont exposés. Le musée présente également plusieurs peintures du Greco.

15. Musée d'art cycladique

L'exposition a été fondée en 1986 sur la base d'une collection fréquente de la famille influente grecque Goulandris. Avant que l’assemblée soit remise à l’État, celle-ci avait visité de nombreuses expositions universelles. Le bâtiment du musée a été conçu par V. Ioannis. La collection est divisée en trois parties: l'âge du bronze, l'art grec ancien, l'art de l'ancienne Chypre. Il convient de noter que le musée contient la collection la plus complète d'objets de la culture chypriote.

16. Musée byzantin

Le musée présente une collection d'art byzantin et post-byzantin couvrant une période de 15 siècles. Il abrite une collection impressionnante d'icônes de valeur. Le musée a été ouvert en 1914, en 1930, il a été affecté à l'ancienne villa de la duchesse de Piacenza. Outre des icônes, des statues, des vêtements d'église, de la céramique, des gravures, des manuscrits, des mosaïques, des plats et bien plus encore sont conservés dans les collections du musée.

17. Le croiseur Georgios Averof

Navire-musée amarré pour un stationnement éternel dans le port de Palo Faliro. Le navire a été construit au début du XXe siècle à Livourne pour les besoins de l'armée italienne, mais en raison de difficultés économiques, il a été vendu à la Grèce. Le croiseur a pris part à la première guerre des Balkans. Au cours des deux guerres mondiales, il a été capturé d'abord par les Français, puis par les Britanniques. Dans les années 50 le navire a été mis en réserve. En 1984, il a été décidé de transformer le navire en musée.

18. Académie des sciences d'Athènes

L'Académie des sciences est la principale institution de recherche publique en Grèce. Le bâtiment principal du bâtiment dans lequel il se trouve a été conçu par F. von Hansen en 1887. La construction est un véritable chef-d'œuvre du style architectural néoclassique. Devant la façade se trouvent des sculptures des penseurs Platon et Socrate, ainsi que des statues des anciens dieux grecs Athènes et Apollon.

19. Place Syntagma

La place est située dans le centre moderne d'Athènes. La place a pris de l'importance au 19ème siècle, devenant le centre de la vie commerciale de la ville. Sur la place se trouve le palais royal du milieu du XIXe siècle, conçu par F. von Gertner. Maintenant, le parlement grec est assis là.La place Syntagma est en train de devenir l'épicentre des troubles publics. Les manifestations, les grèves et autres manifestations de désobéissance massives sont souvent organisées ici.

20. Garde d'honneur sur la tombe du soldat inconnu

Une garde d’honneur est en service sur les murs du palais royal, sur la place Syntagma. C'est un spectacle plutôt inhabituel et même drôle, qui ne ressemble pas à des cérémonies similaires dans d'autres pays. La chose est dans la forme inhabituelle des soldats grecs, qui consiste en tuniques, jupes, collants blancs et pantoufles avec "pompons", ainsi que dans la marche non standard lors de la relève de la garde. Ce spectacle attire toujours un grand nombre de touristes.

21. Église de Panagia Kapnikareya

Une des plus anciennes églises orthodoxes à Athènes. Le temple a été érigé sur les ruines d'un sanctuaire païen dédié à la divinité féminine. Les premières églises chrétiennes ont commencé à apparaître dans la ville à l'aube de l'ère byzantine, lorsque la ville est tombée en ruine et que la nouvelle foi a presque complètement supplanté les cultes païens. L'église de Panagia Kapnikareya est construite dans un style typiquement byzantin caractérisé par des tours arrondies en forme de dôme.

22. monastère de Daphne

Le cloître est à 11 km. d'Athènes à côté du bosquet Daphne. Il a été fondé au VIème siècle sur le site du temple détruit d'Apollon et est finalement devenu l'un des sanctuaires les plus vénérés de la Grèce. L'aspect original du monastère n'était pratiquement pas préservé: la construction d'un échantillon du XIe siècle, l'apogée de l'empire byzantin, a survécu jusqu'à nos jours. Au 13ème siècle, les moines catholiques se sont installés dans le monastère pendant un certain temps, mais en 1458, l'ensemble du complexe de bâtiments a été rendu à l'église orthodoxe.

23. Likavit

Une colline dans la partie nord-est d'Athènes, qui est le point culminant de la ville. Il offre une vue panoramique sur l'Acropole et le port du Pirée. La colline a deux sommets, l'un d'eux est une église, l'autre - un théâtre moderne avec une scène ouverte. Vous pouvez monter les escaliers de trois façons: monter la rue piétonne aménagée, utiliser le funiculaire ou conduire en voiture.

24. aréopage

La colline sur laquelle la plus haute cour d'Athènes, l'Aréopage, a été assemblée dans les temps anciens. Le nom, apparemment, vient du nom du dieu de la guerre Ares. Jusqu'au Ve siècle av. L'Aréopage a servi de conseil municipal des anciens, mais à partir de 462 av. cet organe a été privé de fonctions politiques et habilité à administrer un tribunal civil et pénal. L'apôtre Paul a également lu un sermon sur la colline.

25. colline des muses

La colline de la ville avec un monument au sommet, érigée en l'honneur du romain Guy Julius Filopappa, qui a aidé Athènes plus d'une fois avec de l'argent. Depuis le IIe siècle, l'endroit est mieux connu sous le nom de colline de Philopappos, qui portait auparavant le nom de l'ancien philosophe, poète et musicien grec Musaios (traduit par «muse»). Sur les pentes de la colline est un parc naturel sans infrastructure.

Le vieux quartier d'Athènes, construit principalement par des maisons du XVIIIe siècle. Presque tous les bâtiments sont sur des fondations antiques. Sur le territoire de Plaki se trouve la rue la plus ancienne de la ville, qui a gardé sa direction depuis l’époque de la Grèce antique. Un grand nombre d'anciens bâtiments résidentiels ont été convertis en musées, boutiques de souvenirs et cafés, à la suite du déménagement des habitants de Plaka au 19ème siècle.

27. Monastiraki

Le marché de la ville, situé dans le même quartier, est l’un des étages de négoce les plus populaires d’Athènes. Monastiraki appartient à la catégorie des marchés aux puces. Il vend beaucoup de choses inutiles, chaussures faites maison, objets antiques, pièces de monnaie, meubles et autres antiquités de collection. Sur le marché, vous pouvez voir l'exposition unique sur la vie grecque des siècles passés.

28. Anafiotika

Un quartier unique dans le vieux quartier de Plaka, adjacent à l'Acropole. Les rues sinueuses et légèrement incurvées d'Anafiotiki sont bordées de maisons blanches méditerranéennes typiques. La région a été formée à la suite de la migration à Athènes de constructeurs d’Anafi. Ils arrivèrent dans la capitale à l'appel du roi grec Otto afin d'ériger un palais sur son ordre spécial.

29. jardin national

Un parc de 16 hectares situé au coeur d'Athènes. Cinq cents espèces de plantes diverses poussent sur son territoire. Chaque troisième arbre a plus de 100 ans. Dans le jardin national, d'anciennes ruines grecques sont préservées: vestiges de murs, colonnes et fragments de mosaïques. Le jardin a été créé au XIXe siècle par la volonté de la reine Amalia. Au début, on y cultivait des légumes et des fruits pour la cuisine royale. Aujourd'hui, l'ancien jardin est devenu une oasis de verdure au milieu d'une ville de pierre.

30. Fleisvos Marina

Amarrage moderne pour yachts, conçu pour le stationnement simultané de 200 navires. Une infrastructure magnifique pour les touristes a été créée sur le quai de la marina: boutiques de luxe, restaurants, promenade pittoresque. Sur les quais, vous pourrez admirer les yachts de luxe sous les drapeaux de différents États, ainsi que si vous souhaitez faire une excursion en bateau rafraîchissante le long de la côte.

Un peu de la ville

Il y a un débat sur l'origine du nom de la capitale grecque. La version la plus commune est que la ville a reçu le nom de sa patronne - la déesse Athéna. L’histoire d’Athènes a dix millénaires. La ville a connu des périodes de prospérité et de déclin.

La capitale de la Grèce est depuis 1833. Si vous regardez la carte de la Grèce, vous pouvez voir que sa capitale est située dans la plaine de l’Attique - dans une sorte de bassin entouré de montagnes. Pour cette raison, la ville n'a nulle part où se développer. Athènes compte plus de 3,5 millions d'habitants, soit le tiers de la population grecque. La langue officielle est le grec, la religion principale est l'orthodoxie. Comme dans d'autres pays de l'Union européenne, la monnaie officielle de toute la Grèce est l'euro.

Le climat est subtropical, avec des étés chauds et un hiver apparemment absent, mais un automne pluvieux se transforme en printemps.

Photo et description des attractions

Athènes offre un riche passe-temps pour un voyage de n'importe quelle durée, mais si vous ne vivez dans la ville que pour une journée, vous devrez choisir ce qu'il y a à voir et où aller.

Vous devriez commencer l'inspection depuis l'Acropole d'Athènes (Acrκρόπολη Αθηνών, l'Acropole d'Athènes) - située sur une colline, elle est visible de n'importe où dans la ville. Cette ville antique est l’un des sites patrimoniaux les plus importants de l’humanité. Sur son territoire, vous trouverez des bâtiments de différentes époques (byzantine, ottomane, hellénistique et autres), les plus précieux étant les vestiges des temples antiques.

Le bâtiment principal de l'Acropole est considéré comme le temple de la déesse Athéna ou le Parthénon (Παρθενώνας, Le Parthénon). Le temple a été construit au Ve siècle avant JC. Il est frappant par sa légèreté, ainsi que par son apparence rectiligne. Si vous regardez de plus près, vous ne verrez pas de lignes droites dans le bâtiment.

Un autre temple antique - l'Erechthéion (ἘρἘθειον, L'Érechthéion) - est facilement reconnaissable par des figures féminines (caryatides) situées le long du périmètre du toit à la place des colonnes plus familières à l'œil. Ce temple porte le nom du roi Erechtheum.

  • Prix ​​du billet: 20 euros, le billet est valable 5 jours,
  • Horaire: de 8 à 20 heures.

Ruines du temple de Zeus

Étant au sommet de l'Acropole, on ne peut s'empêcher de remarquer les ruines du temple de Zeus olympien (αός του Ολυμπίου Διός, L'Olympeion) - 16 colonnes debout et une colonne tombée sont situées à seulement 700 mètres de l'Acropole. En regardant le fragment survivant, on peut imaginer la taille de la plus grande église d'Hellas - il y avait plus d'une centaine de telles colonnes!

Il est à noter que la construction en l'honneur du Thunderer a été construite environ 6 siècles, et seulement 3 existaient. Il a été gravement endommagé par le tremblement de terre et, à l'apogée du christianisme, ils n'ont pas commencé à reconstruire le temple.

  • Prix ​​du billet: 6 euros. C’est plus pratique d’acheter un billet plus long à la billetterie de l’Acropole pour 30 euros; vous pourrez l’utiliser pour visiter le temple de Zeus, l’Agora antique, l’Agora romaine et de nombreuses autres attractions d’Athènes.
  • Horaire: de 8 à 20 heures,
  • Adresse: 10557 Athènes, rue Vassilisis Olgas.

Place de la Constitution ou Syntagma

Après avoir visité le temple et diversifié vos impressions, rendez-vous sur la place principale d’Athènes - Place de la Constitution ou Syntagma (λατεία Συντάγματος, place Syntagma). Voici le bâtiment du Parlement grec, ainsi que la tombe du soldat inconnu, près de laquelle la garde d'honneur porte une montre.

La relève de la garde est un spectacle digne d'attention en raison de la forme et des mouvements inhabituels des soldats de la garde nationale des Evzones. La garde change toutes les heures, et le dimanche à 11 heures, cela se produit solennellement en musique d’un groupe militaire.

Vieux quartiers

Les maisons à Plaka appartiennent principalement au 18ème siècle, mais elles reposent sur des fondations anciennes.

C'est calme, calme et très pittoresque. Monastiraki, dans l'après-midi, est un énorme marché aux puces, et le soir, les rues sont remplies de musiciens, de vendeurs de fleurs, la musique vient des cafés, les restaurants sont magnifiquement mis en valeur - un endroit idéal pour dîner avec du vin grec fait maison.

Lycavitos Hill

Mais ne restez pas trop longtemps au restaurant, mais prenez un moment et montez au coucher du soleil sur la colline de Lycavitos (υκαβηττού, colline de Lycabette). C'est la plus haute colline de la ville, avec une vue sur la ville et l'Acropole. Vous pouvez l'escalader à pied ou en voiture, mais la meilleure façon de le faire est de vous rendre en funiculaire.

Le tarif est de 16 euros, départ toutes les demi-heures.

Au sommet de la colline se trouve l'église Saint-Georges, un parc de cyprès et de pins, un café et des spectacles en plein air dans un théâtre moderne. Sous le soleil couchant, vous pouvez faire des photos mémorables, et si vous prenez des boissons non alcoolisées avec vous, la fin d'une journée bien remplie sera encore plus inoubliable.

Ancienne agora

Prenez votre temps pour quitter l’Acropole sans regarder dans l’Agora antique (ραία Αγορά Αθηνών - ρειος γος, l’Agora ancienne à Athènes). Si l'Acropole donne une idée de la vie des dieux, alors l'Agora racontera comment les gens vivaient dans les temps anciens.

C’est la principale zone commerciale de toutes les villes de la Grèce antique, où sa vie sociale et économique était concentrée, où se tenaient les réunions les plus importantes et où la justice était rendue.

Maintenant sur la place, vous pouvez voir les ruines de divers bâtiments, parmi lesquels le temple bien préservé d'Héphaïstos (Ναός Ηφαίστου, le temple d'Héphaïstos) est un exemple particulier de l'architecture de l'époque grecque classique et le portique à deux étages Stoya Attala, à l'ombre de laquelle les habitants se promenaient, observant ce qui se passait. sur la place.

  • Prix ​​du billet: 8 euros,
  • Horaire: du lundi au vendredi de 8 à 20 heures,
  • Adresse: 10555, Athènes, Adriana 24.

Stade Panathénaïque

Le Stade Panathénaïque (Panaitinaikos) (Le Stade Panathénaïque) ne laissera pas indifférent les amoureux de l’antiquité et les sportifs. Imaginez que ce colosse soit entièrement en marbre!

Dans la période hellénistique, les Jeux Panathénaïques, compétitions d’athlètes en l’honneur de la déesse Athéna, ont eu lieu au stade. Les premiers Jeux olympiques de notre époque, en 1895, ont également eu lieu ici.

Vous pouvez vous promener dans le stade avec un audioguide, y compris en russe, prendre des photos sur le socle olympique et, sur rendez-vous sur le site Web du stade, courir le matin de 7h30 à 21h00.

  • Prix ​​du billet: 5 euros,
  • Horaire: mars - octobre de 8h à 19h, novembre - février de 8h à 17h,
  • Adresse: 11635 Athènes, rue Vasileos Konstantinou (en face de la statue de Miron Diskobol).

Cape Sounion

Pour terminer la journée, nous proposons à nouveau un lieu très romantique au coucher du soleil: le cap Sounion (ούνιον, Sounio) et les ruines du temple de Poséidon (αός του υοσειδώνα στο Σούνιο, temple de Poseidon). Cela vous prendra environ une heure pour arriver d’Athènes en voiture ou en bus urbain, mais la beauté que vous voyez en vaut la peine.

Du temple, il ne reste que 12 colonnes impressionnantes et le cap Sounion est le point le plus méridional de l’Attique. En récompense à un touriste paresseux, de nombreux kilomètres de plages s’étendent du cap vers Athènes.

  • Prix ​​du billet: 4 euros,
  • Horaire: avril - octobre de 8h30 à 20h,
  • Adresse: Cap Sounion (Préfecture d'Attique).

Musée Archéologique National

Musée archéologique national (Εθνικό ρχαιολογικό Μουσείο, Musée archéologique national)
est l'un des plus grands au monde selon la période grecque antique. Il contient de vastes collections d'art mycénien, cycladique et ancien.

  • Ticket: 10 euros
  • Heures d'ouverture: d'avril à octobre - lundi de 13 à 20 heures, mardi - dimanche de 8 à 20 heures,
  • Adresse: 10682, Athènes, rue Patission 44.

Filopappu Hill

La colline Philopappus (Φιλοπάππου, colline Philopappos), également appelée la colline des muses, est située à l'ouest de l'Acropole. Il est doux, il est donc pratique de grimper au sommet. D'en haut, vous pouvez prendre de belles photos de l'Acropole et d'Athènes, vous promener dans le parc naturel.

Il y a aussi un monument à Guy Julius Filopapp, un riche Romain qui soutenait financièrement les Athéniens, ainsi que la célèbre prison de Socrates (prison de Socrates), qu'il avait emprisonnée avant son exécution.

Flisvos Marina

Αρίνα Φλοίσβου, Flisvos Marina - une jolie marina et le centre de la vie marine de la ville. Ici, vous pouvez dîner dans un restaurant, faire un voyage en mer, simplement vous promener le long de la promenade.

Adresse du port - 17561 Athens, Flisvos Marina Paleo Faliro.

District de Gazi

La vie nocturne d’Athènes bat son plein et son centre est le quartier de Gazi (κάζι, Gazi). Sur le site de la centrale à gaz, les Grecs ont équipé le centre d'art Technopolis. Il accueille divers festivals, expositions et concerts. Ils doivent acheter des billets.

Vous pouvez simplement aller à Technopolis gratuitement. La nuit, les bars, les clubs et les pistes de danse sont si nombreux qu’il ne suffit pas de les contourner même une semaine.

L'adresse de Gazi est Wootadon Street, Athens.

Que voir avec les enfants?

Il y a quelque chose à faire à Athènes et avec les enfants. Premièrement, certaines des principales attractions de la ville organisent des activités pour les enfants.

Il y a d'autres endroits intéressants à visiter:

Planétarium d'Athènes (Πλανηταριο, Planétarium à Athènes) - équipé de la dernière technologie, la zone d’image lors de la projection de films est de 950 m².

  • 6-8 euros vaut l'entrée.
  • Il est ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 14h30 et du samedi au dimanche de 10h30 à 16h30.
  • Adresse: 387 rue Singru - 17564 P. Faliro (Athènes),

Parc Aventure - Ici, vous pouvez surmonter un parcours d'obstacles aérien ou terrestre, tirer avec des arbalètes, sauter sur un trampoline.

  • 2 euros entrée sans manèges.
  • Le coût des manèges varie de 14 à 20 euros, en fonction de l'itinéraire choisi.
  • Mercredi - dimanche de 10h au coucher du soleil.
  • Pendant les vacances scolaires tous les jours de 10h au coucher du soleil.
  • Adresse: Markopoulon (Mesogeya), route nationale Athenon-Lamias, Grèce 19011,

Parc zoologique d'Attique (ττικό ολογικό Πάρκο, parc zoologique d'Attique) Ce sera intéressant pour les enfants et les parents. Le parc est relativement nouveau et continue à se développer: plus de 350 espèces d’animaux vivent sur son territoire.

  • Adultes 15 euros.
  • Enfants de 3 à 12 ans 11 euros.
  • Ouvert tous les jours de 9h au coucher du soleil.
  • Situé à: 19004, Spata, Yalu,

Musée grec des enfants (Παιδικό Μουσείο, Musée hellénique des enfants) - Une plateforme pour la créativité des enfants de moins de 12 ans. Diverses classes de maîtres, des expositions sont organisées ici, le travail des enfants du monde entier est recueilli. Le but du musée est d’enseigner aux enfants à jouer. Tout peut être touché, mesuré, étudié. Malheureusement, les cours n'ont lieu qu'en grec, mais tout le monde peut visiter le musée par ses propres moyens.

  • L'entrée est gratuite.
  • Travaux: lundi et mercredi de 9h30 à 13h30, vendredi de 9h30 à 13h30 et de 17h à 20h, samedi - dimanche de 10h à 13h.
  • Adresse: Kidafineon, 14 ans, Plaka,

Parc d'attractions Allou Fun Park - Le parc d'attractions le plus populaire de toute la Grèce, conçu pour les adultes et les enfants. Pour les enfants de 3 à 12 ans, une zone séparée de Kidom est équipée de balançoires, de manèges et d’autres animations.

  • Billets adultes - 21 euros, billet pour la zone Kidom (3-12 ans) - 16 euros.
  • Heures d'ouverture: du lundi au jeudi de 17h à 24h, le vendredi de 17h à 01h, le samedi de 10h à 01h, le dimanche et les jours fériés de 10h à 24h.
  • Adresse: 18233, rue Kifissos et rallye Petru Agios Ioannis Rentis, Athènes.


Avis de touristes

  • Valentine, Moscou
  • Veronika, Sébastopol
  • Svetlana, Kalininrad

Athènes peut surprendre tout le monde: dans cette ville, l’histoire est intimement liée à la modernité, l’architecture à la nature, la grandeur au divertissement bruyant.Pas une seule description ne suffira, mais quand vous viendrez, vous pourrez comprendre ce qu’elles sont: votre Athènes.

Pin
Send
Share
Send